Partenariat public-privé : MoneyGram, quinze ans de présence au Congo et de collaboration avec la Sopéco

0

Installé dans le pays depuis 2003, la société de transfert d’argent fête cette année ses quinze années qui marquent également une longue période de collaboration avec la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopéco), à travers Sikar-Finance.

« Nous sommes partenaires depuis quinze ans, Money Gram nous accompagne bien sûr dans les produits mais également dans le développement du secteur postal à travers la société Sikar-Finance. Grâce à ce partenariat public-privé, nous réhabilitons nos bureaux de poste. D’ailleurs, nous allons ouvrir, dans quelques semaines, un nouveau bureau de la poste à Mossaka. Ce bureau est très demandé par la population », a reconnu la directrice générale de la Sopéco, Ludovique Mbossa.

Vingt gagnants de la Tombola MoneyGram

Ainsi, pour commémorer ses 15 ans de présence au Congo, MoneyGram a programmé plusieurs activités dont la Tombola qui s’est déroulée du 9 au 29 septembre dans quarante-cinq agences issues des différents bureaux du réseau poste du pays. En effet, sur des milliers de clients ayant effectué des opérations d’envoi (transfert) et de réception d’argent, vingt ont été tirés au sort, le 2 octobre à Brazzaville. Ils recevront leurs différents prix composés, entre autres, des survêtements, parapluies, agendas, trousses scolaires, le 5 octobre au cours d’un dîner.

Le plus grand gagnant d’entre eux est Rostand Okondza de Pointe-Noire qui a remporté le lot comprenant une voiture de marque Toyota. La directrice générale de la Sopéco a effectué ce tirage au sort, en présence du président directeur de la société Sikar-Finance, super agent MoneyGram, Arsène Sita. Elle s’est félicitée du fait que l’heureux gagnant de la voiture a effectué son opération à la recette principale de Pointe-Noire. « C’est une grande joie pour nous, cela témoigne bien sûr de l’activité du dynamisme que nous mettons justement à servir nos clients dans nos agences. La Sopéco se veut être plus près de ses clients, répondre à leurs attentes, à leurs exigences. Nous mettons tout en œuvre pour justement parfaire ce niveau d’exigence qui est en droit d’attendre le client, l’usager de la poste congolaise », s’est réjouie Ludovique Mbossa.

Légendes et crédits photo : 

Ludovique Mbossa tirant au sort le gagnant de la voiture/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire