Parc naturel de Kahuzi : un Pygmée tué, 13 rangers blessé

0

Un Pygmée a été tué et treize rangers ont été blessés, dont trois grièvement, dans de nouvelles violences autour du parc naturel de Kahuzi Biega, repaire d’une espèce rare de gorilles dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi auprès de sources du parc.

« Une patrouille d’éco-gardes qui pourchassait deux braconniers est tombée mercredi dans une embuscade tendue par des Pygmées armés de machettes et de flèches », a déclaré à l’AFP Hubert Mulongoy, chargé de la communication du parc de Kahuzi-Biega, gros atout touristique du Sud-Kivu.

« Dans ces accrochages, nous avons enregistré treize blessés parmi les gardes du parc, dont trois grièvement, qui sont dans un état critique. Leur avenir est incertain », a-t-il ajouté. « Parmi les blessés graves, figure un dont les doigts ont été coupés à la machette ».

« Le nommé lwaboshi Simba a reçu une balle dans ces accrochages et est mort sur le champ », a pour sa part déclaré à l’AFP Ntavuna Cizungu, représentant de la communauté pygmée riveraine du parc Kahuzi-Biega. Un autre pygmée a été blessé, ajoute-t-il.

« Nous enregistrons depuis quelques jours un regain de tension entre les peuples autochtones (Pygmées) et le parc de Kahuzi Biega », selon ce porte-parole du parc.

La direction du parc avait dénoncé la mort d’un éco-garde nommé Espoir fin avril dans de précédents accrochages, contestant la mort d’un pygmée alors.

Les communautés pygmées contestent leur mise à l’écart du parc de Kahuzi Biega.

La direction du parc les accuse d’être revenus illégalement dans les limites du parc il y a près d’un an, entre août et octobre 2018.

Les Pygmées se livrent depuis à des actes de « déforestation », avait expliqué en juin à deux journalistes dont un de l’AFP le directeur du parc, Dedieu Byaombe Balongelwa.

Certains Pygmées sont eux-mêmes des éco-gardes, avait constaté l’AFP à cette époque.

L’unité des « rangers » concernée par cette attaque est composée d’anciens militaires et policiers, membre d’une Unité de protection des parcs nationaux (PPN) créé par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), selon une source de cette structure de l’État congolais.

Le parc Kahuzi-Biega abrite 13 familles de gorilles suivies par le parc dont celle de « Bonne année », un mâle que les visiteurs peuvent croiser à quelques kilomètres de l’entrée.

Ces gorilles appartiennent à une sous-espèce appelée les gorilles de plaines orientales (Gorilla beringei graueri), connue également sous le nom gorille de Grauer, indique le site internet du parc.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire