Papy Niango donne un ultimatum à la kermesse du stade des Martyrs

0

«Dans 72 heures, l’activité foraine qui se tient au stade des martyrs devrait aménager ailleurs», ordonne-t-il

La présence de la kermesse organisée à l’esplanade du stade des Martyrs est au cœur d’une polémique à Kinshasa, quant au match qui devra se jouer samedi dans ce stade entre les Léopards de la RD-Congo et les Diables rouges du Congo. Face à cette situation, dès son retour de Brazzaville où il a conduit la délégation RD-congolaise pour le match aller du Onze national, le ministre des Sports et Loisirs, Papy Niango, a coupé court à cette polémique.

Devant la presse, il a souligné que l’infrastructure devant accueillir ce match retour est déjà prête, ce qui reste c’est une activité foraine qui est organisée au stade et qui, dans 48 heures, devrait aménager ailleurs. «Dans 72 heures, nous mettons le stade des martyrs à la disposition de la FECOFA pour l’organisation du match de samedi», a-t-il rassuré.

Après avoir accueilli les joueurs et tout le staff au Beach Ngobila, samedi 12 août dans l’après-midi, le ministre des Sports et Loisirs, Papy Niango s’est entretenu avec les Léopards locaux dans la même soirée à Beatrice Hôtel dans la commune de la Gombe. L’objectif de cet échange, pour le patron des sports, était de rassurer les joueurs de l’appui du gouvernement RD-congolais. «Il était donc nécessaire qu’une petite mise au point soit faite avec eux.

Pour l’instant, nous vivons déjà la mobilisation, nous avons presque apprêté l’infrastructure devant accueillir ce match, ce qui reste c’est une activité foraine qui est organisée au stade et qui, dans 48 heures, devrait aménager ailleurs», a-t-il rassuré. Coupant court à la polémique qui est née de l’organisation de cette kermesse, Papy Niango a souligné : «Dans 72 heures, nous mettons le stade de Martyrs à la disposition de la FECOFA pour l’organisation du match de ce samedi».

Il a aussi abordé la question des primes des joueurs qui, à l’en croire, ne posent pas de problèmes. «Je vous rassure que tout est en ordre. D’ailleurs, nous sommes déjà en train de tout mettre en œuvre pour les préparatifs autour du match des Léopards séniors contre les Aigles du Carthage à Tunis, parce que nous devons nous qualifier pour la Coupe du monde», a fait savoir le ministre des Sports et Loisirs.

Selon Papy Niango, en prélude du match retour ce samedi à Kinshasa, il y a nécessité qu’un travail de fond soit effectué pour combler certains vides, dans la mesure du possible certaines erreurs commises à Brazzaville. «En soi, le match, bien que nous ne voulions pas le voir avec un score de parité, nous sommes satisfaits du résultat que l’équipe nationale de football nous produit, après l’appui que le gouvernement lui a apporté. Nous sommes rassurés et persuadés que le stage effectué au Maroc a été très utile. Maintenant, il revient que nous nous mobilisions autant pour ce qui nous concerne, les dirigeants également les athlètes eux-mêmes afin que la rencontre prévue en phase retour samedi prochain à Kinshasa, soit un instant de forte festivité», a plaidé Papy Niango.

En ce qui concerne le déplacement des Léopards basketball filles et garçons dans quelques jours pour la Coupe d’Afrique, le ministre Niango s’est exprimé en ces termes: «Dès ma prise des fonctions, j’ai pris l’engagement de me mobiliser pour que l’appui du gouvernement à l’équipe nationale de football bénéficie d’une extension à plusieurs d’autres disciplines. J’ai placé les Léopards basketball à la première position parce qu’ils ont fait le prestige, l’honneur de notre pays pendant plusieurs années.

Au-delà des difficultés, nous devons essayer de replacer les activités de cette fédération sur une orbite qui rassure un avenir meilleur. A ce propos, bien de bonnes choses sont en train d’être apprêtées, en commençant par notre attention. Autant nous sommes avec les Léopards football autant nous accompagnons les Léopards basketball, mais également toutes les autres disciplines».

Source : Media Congo

Laisser un commentaire