Palu : Muzito et Gizenga Lugi à la CENI

0

«Le processus électoral engagé est sur la bonne voie pour atteindre son objectif final, à savoir l’organisation en une séquence des élections directes combinées présidentielle, législatives nationale et provinciale, le 23 décembre 2018».

C’est fort de cette assurance que le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante,  Corneille NANGAA YOBELUO a notamment introduit sa communication sur le processus électoral, les défis à relever ainsi que sur les questions spécifiques de ce processus qui méritent un éclairage. C’était à l’occasion de la concertation CENI et le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) conduit par Son Secrétaire permanent LUGI GIZENGA.

Le Président de la CENI a mis en avant quelques avancées significatives qui intéresseraient particulièrement les regroupements et partis politiques dont la promulgation, le 24 décembre 2017 de  la loi électorale par le Président de la République ; l’élaboration et adoption par l’Assemblée plénière de la CENI des mesures d’application de cette loi ; la mise à disposition pour dernier amendement du Code de bonne conduite des partis politiques.

Signe de transparence de la CENI, Corneille NANGAA YOBELUO a annoncé la parution sous format livre de la cartographie électorale du pays de même que de l’atlas électoral qui indique avec précision le nombre des bureaux de vote ainsi que leur localisation. Il s’agit là de deux documents stratégiques indispensables aux regroupements et partis politiques lors des futures compétitions aux élections nationales, provinciales et locales en République Démocratique du Congo.

Les activités à réaliser par l’organe en charge de la gestion des élections ont également fait objet d’un long exposé de Corneille NANGAA YOBELUO. Conformément au calendrier électoral, la CENI devrait entre autres publier les statistiques des électeurs par entités administratives (06 avril 2018) ; faire auditer le fichier électoral après sa phase de consolidation (du 06 au 25 mai 2018) ; convoquer l’électorat et procéder à l’inscription des candidats (23 juin 2018) ; procéder à l’identification et enrôlement des Congolais résidant à l’étranger (1er juillet au 28 septembre 2018) ; acquérir et déployer le matériel sensible et non sensible (07 octobre au 05 décembre 2018) ; identifier, recruter, former et déployer près de 640.000 agents électoraux (06 au 22 juin 2018) ; encadrer la campagne électorale (22 novembre au 21 décembre 2018) et finalement tenir les trois scrutins combinés le 23 décembre 2018.

Le Président de la CENI a invité le Parti Lumumbiste Unifié à s’impliquer activement pour l’adoption et la promulgation de la loi portant répartition des sièges au niveau de l’Assemblée Nationale lors de la session parlementaire de mars prochain. La CENI s’est engagée à mettre à la disposition du PALU des formateurs dans le cadre de la sensibilisation électorale et l’éducation des électeurs de même que des témoins et observateurs électoraux.

La séance des questions et réponses a permis au PALU d’interroger la CENI sur la cadence de décaissement des fonds par le Gouvernement, sur les chiffres attendus de l’enrôlement des Congolais de l’étranger ou encore sur les contraintes déjà surmontées par la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Afin d’assurer la réussite des prochaines élections, le PALU a recommandé à la CENI d’assurer la neutralité des chefs d’Antenne et des agents de la Police commis aux bureaux de vote. Il est également souhaité un accès libre et équitable des témoins des partis politiques dans les bureaux de vote.

Ce cadre de concertation entre la CENI et le PALU s’est achevé par la visite de la salle de machine du Centre National de Traitement de la CENI ainsi que des locaux de serveur AFIS/ABIS qui servent au traitement qualitatif des données du fichier électoral.

Pour rappel, cette rencontre intervient seulement quelques jours après la matinée de sensibilisation du 03 février 2018 organisée au siège du PALU à Kinshasa Matete au cours de laquelle les cadres de ce parti politique ont expérimenté la Machine à voter.

 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire