Paix et sécurité dans le Pool : 5 665 ex-combattants identifiés et 8 007 armes ramassées

0

Après près de deux mois de travail, la Commission ad hoc mixte paritaire (Camp), issue de l’Accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités du 23 décembre 2017, a rendu publics, le 5 octobre, les résultats de l’opération ramassage des armes et munitions ainsi que de l’identification et le recensement des anciens rebelles.

Selon le président de la Camp, Séraphin Ondélé, huit mille sept armes et munitions ont été ramassées et détruites pendant  que cinq mille six cent soixante-cinq ex-combattants ont été identifiés et recensés. 

En ce qui concerne les armes et munitions, la répartition par type donne les résultats ci-après : PMAK : 872 ; fusils de chasse : 2358 ; FM : dix ; LRAC : quinze pistolets automatiques : treize ; mortiers 60 : sept ; SKS : sept ; Uzi : trente et un ; grenades de tout genre : six cent dix ; lance grenades : dix-huit ; roquettes : cinquante-quatre ; obus mortier : cinquante-six ; obus Bm vingt et un : deux ; chargeurs garnis : six cent vingt-quatre ; munitions en vrac : 2314 et poignards : soixante et un.

Pour ce qui est des explosifs, l’on note : détonateurs : 2 697 ; pains TNT : 93 ; allumeurs : 949 ; mèches et cordons : 58.

Parallèlement à l’opération ramassage des armes et munitions, la Camp a identifié et recensé les ex-combattants dans les centres de collecte répartis ainsi qu’il suit : Kinkala : 1 303 ; Goma Tsé tsé : 810 ; Mbanza Ndounga : 365 ; Mindouli : 446 ; Kindamba : 644 ; Mayama : 156 ; Vindza : 295 ; Matoumbou : 313 ; Kibouendé : 187 ; Madzia : 62 ; Loulombo : 266 ; Kinkembo : 257 ; Kimbédi : 68 ; Kindamba-Ngouedi : 194 et Missafou : 299.

Par ailleurs, a indiqué Séraphin Ondélé, les ex-combattants n’attendent que leur réintégration. « La réinsertion des ex-combattants est une préoccupation à la solution de laquelle travaille le gouvernement qui va mettre à profit toutes les leçons tirées des expériences passées, afin d’éviter des malentendus et des déconvenues dont le Congo n’a plus besoin », a insisté le président de la Camp.

Il a salué l’esprit de sacrifice ainsi que le dévouement et le courage des membres de la Camp. En outre, Séraphin Ondélé a loué des efforts que le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, est en train de fournir pour le retour définitif à la paix et à la sécurité dans le département du Pool.

De même, il a remercié les personnes physiques et morales qui ont contribué à la réussite de l’opération ramassage d’armes et munitions ainsi que l’identification et le recensement des ex-combattants.   

 

 

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Séraphin Ondelé délivrant sa communication

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire