Organisation des élections en RDC : la Ceni a besoin de 504 jours après la fin de l’enrôlement

0

Il faudrait à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) 504 jours, après la fin de l’opération de révision du fichier électoral, pour organiser les élections en République démocratique du Congo, soit pas avant au moins avril 2019.

L’estimation a été faite, mardi 10 octobre par le président de cette institution, Corneille Nangaa, lors de sa rencontre avec les organisations de la société civile, dans le cadre de concertation en rapport avec l’évolution du processus électoral en RDC.

Corneille Nangaa a aussi expliqué à travers une simulation de vote, l’importance de l’usage de la machine à voter aux prochaines élections. L’objectif pour lui était de tenter de convaincre les représentants des organisations de la société civile quant à la fiabilité de cette machine pendant le vote.

Pour Jérôme Bonso, de l’AETA, il faudrait déjà travailler sur la sensibilisation de la population sur l’utilisation de la machine à voter.

« Avec ce que la CENI vient de démontrer, nous avons compris qu’il faudrait aller travailler beaucoup plus sur la sensibilisation pour que les coins les plus reculés soient déjà informés de l’usage de la machine, ses avantages et ses inconvénients, et mettre les deux sur la balance », a indiqué Jérôme Bonso.

D’après Corneille Nangaa, la CENI va signer avec les organisations de la société un acte d’engagement pour la sensibilisation des électeurs à l’utilisation de cette machine à voter. Il a également fixé l’assistance sur le calendrier électoral dont la publication dépendra aussi de l’adoption de la loi électorale.

La CENI a prévu de rencontrer aussi les présidents et mandataires des partis politiques au palais du peuple.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire