ONU: le chef des opérations de paix prolongé jusqu’en 2020

0

Le chef du département des opérations de maintien de la paix de l’ONU, le Français Jean-Pierre Lacroix, dont le contrat arrivait prochainement à expiration, restera à son poste jusqu’en 2020, a-t-on appris vendredi auprès d’un responsable des Nations unies.

Le mandat de l’ex-diplomate français de 57 ans, nommé en février 2017 pour un an par le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, a été « prolongé jusqu’à 2020 », a indiqué ce responsable sous couvert d’anonymat.

Secrétaire général adjoint de l’ONU pour les opérations de paix, M. Lacroix est responsable actuellement d’environ 106.000 militaires, policiers et civils, issus de 124 pays et déployés dans quinze opérations de paix à travers le monde.

Plusieurs de ces opérations souffrent d’un manque d’effectifs (Centrafrique), d’un manque de personnel féminin, d’autres disposent de troupes ne répondant pas aux normes de l’ONU ou dépourvues d’un équipement adéquat (Mali, République démocratique du Congo…).

Elles sont aussi souvent dénoncées pour des abus sexuels commis par des Casques bleus (Soudan du Sud récemment). Une tolérance zéro a été instituée à cet égard par M. Guterres.

M. Lacroix « est un homme à l’écoute », qui a du « sang-froid », « une vision stratégique » et qui ne fait pas du « micro-management » comme certains de ses prédécesseurs, a fait valoir à l’AFP, sous couvert d’anonymat, un ambassadeur d’un pays membre des Nations unies contributeur de troupes.

Le responsable onusien est engagé dans plusieurs réformes structurelles lancées depuis un an par Antonio Guterres, notamment pour rendre le département des Opérations de paix et les Casques bleus plus performants.

Son poste figure –comme celui de secrétaire général adjoint chargé des Affaires politiques– parmi les fonctions les plus prestigieuses aux Nations unies.

Les Affaires politiques sont gérées par l’Américain Jeffrey Feltman, qui devrait quitter ses fonctions après plusieurs années à New York. M. Feltman avait été prolongé d’un an par Antonio Guterres à son arrivée au secrétariat de l’ONU en janvier 2017. Par tradition, le poste revient aux Etats-Unis, premier contributeur financier à l’organisation internationale.

Au cours de sa carrière, M. Lacroix a été ambassadeur en Suède et a occupé divers postes à Washington, à l’ONU et au ministère français des Affaires étrangères à Paris, notamment directeur pour les Nations unies et les organisations internationales.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire