Omis des listes officielles des regroupements politiques, Le Centre saisit le ministère de l’intérieur

0

La plateforme politique « Le Centre » a introduit un recours au ministère de l’Intérieur afin que ce regroupement politique soit reconnu par l’Etat congolais et autorisé à fonctionner, a indiqué à Radio Okapi Joseph Bangakya, son porte-parole.  

La plateforme politique dirigée par Germain Kambinga ne figure pas sur la liste des 77 regroupements politiques autorisés à fonctionner en RD Congo, publiée dans le journal officiel.

D’après M. Bangakya, sa plateforme est pourtant en règle avec la procédure d’enregistrement des partis et regroupements politiques qui fonctionnent en RDC.

Préoccupé par cette omission, il insiste sur le caractère inclusif du processus électoral en cours.

« Les élections doivent être inclusives et crédibles. Personne n’imagine un acteur comme le Centre ne pas participer aux élections. Il y a des millions des centristes qui ne veulent être ni de l’opposition, ni de la Majorité », fait valoir Joseph Bangakya, assurant que les procédures de la normalisation de la publication du Centre comme regroupement politique autorisé à fonctionner en RDC sont en cours.

« Ensemble, pas omis »

La plateforme électorale de Moise Katumbi « Ensemble pour le Changement » fait également partie des regroupement politiques qui ne sont pas reprises sur la liste des regroupements politiques autorisés à fonctionner. 

Le secrétaire général de cette plateforme électorale Delly Sessanga assure qu’il ne s’agit nullement d’une omission du ministère de l’Intérieur. A l’en croire, la non reprise d’Ensemble dans cette liste relève d’une stratégie voulue.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire