Obsèques d’Etienne Tshisekedi : la journée du 30 mai déclarée chômée et payée à Kinshasa

0

La journée de jeudi 30 mai 2019 est déclarée chômée et payée sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa. Selon communiqué du ministre du Travail parvenu à Radio Okapi, cette décision est prise pour raisons de « commodité et pour permettre à la population de réserver un accueil digne » au Premier ministre honoraire Etienne Tshisekedi.

Le programme officiel des obsèques d’Etienne Tshisekedi prévoit l’arrivée de sa dépouille jeudi 30 mai à Kinshasa, après avoir passé deux ans en Belgique où il est décédé depuis le 1er février 2017.

Des hommages seront rendus à l’illustre disparu vendredi 31 mai et samedi 1er juin, avant d’être inhumé dans la concession familiale dans la commune de la N’sele.

Engouement à l’UDPS

Pendant ce temps, les préparatifs se déroulent bien au siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), son parti politique. Des centaines des militants s’apprêtent à rendre un dernier hommage à Etienne Tshisekedi.

Plusieurs sont arrivés pour obtenir des T-shirts et des pagnes imprimés avec l’effigie de l’un des fondateur de l’UDPS qui aura le plus marqué l’histoire de ce parti.

« On donne gratuit au siège. Moi je ne veux pas prendre au siège. Je vais acheter mon badge et mon pagne, à l’extérieur », a affirmé Elodie Ntumba, l’une des militantes.

A l’entrée de la permanence, un podium est monté pour célébrer celui que les membres de l’UDPS qualifient déjà de héros national.

Ce podium sera déplacé jeudi 30 mai, juste après l’arrivée du Corps d’Etienne Tshisekedi, comme le précise le département logistique du parti.

« C’est une grande fête pour nous. On ne pleure pas le héros. Nous avons installé le podium pour les instruments. La soirée commence de 16 heures jusqu’à l’aube. Nous allons déplacer le podium demain matin.

Sur place, un marché circonstanciel y est opérationnel. On y vend des articles tels que les portes clés, les effigies du leader de l’udps et autres produits vivriers comme « Tshomba Tshakabiola », du manioc fermenté, un repas très prisé au grand Kasaï. 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire