Nord-Kivu: vives réactions suite à la mise en garde du Gouverneur Julien paluku

0

La mise en garde contre les initiatives du Gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, contre la destruction de la province pour des « fins électoralistes » dans un dans un point de presse tenu ce lundi 13 novembre à Goma, a déchainé quelques réactions de la part de l’Opposition et mouvements citoyens.

Patrick Mundeke, coordinateur du Rassemblement de l’opposition dans la province du Nord-Kivu en est le premier à réagir au message du gouverneur et se dit choqué par ses déclarations sur la communauté Nande.

« Il s’invente lui être Munande et que comme il est Munande pense que chacun va le soutenir. Le Munande est égorgé depuis bientôt 5 ans. Julien, lui est gouverneur sans suite… le Munande n’a pas d’eau, d’électricité, il dort affamé, il est comme tout autre Congolais de la RDC. On ne doit pas empêcher les gens à réfléchir ou de s’exprimer parce qu’on est de sa communauté. Cette tricherie ne passera pas parce que j’estime que l’avenir de ce pays dépend du peuple congolais », a réagi cet acteur politique au Nord-Kivu.

Le rassemblement de l’opposition tient mordicus pour une manifestation en dépit des agitations du Gouverneur.  « Le Gouverneur n’a pas le droit d’interdire une quelconque manifestation des Congolais. Il a essayé de parler comme toujours. En français on dit : « le chien aboie, la caravane passe » mais si le chien ne vois pas claire, la caravane écrase sa tête. Nous avons besoin des élections c’est tout ! »

La même action reste maintenue par la Lucha Beni, qui appelle à l’incivisme fiscal et à des journées sans écoles. Ces jeunes citoyens, indiquent que leur mouvement est patriotique et non violent.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire