Nord-Kivu : reddition de 22 miliciens Maï-Maï Mazembe Léopards

0

M. Moise Kapituru, président de la société civile de la collectivité d’Isale Bulambo dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, s’est dit satisfait pour la reddition de 22 éléments du groupe armé Maï-Maï Mazembe Léopards. C’était au d’un entretien téléphonique à la radio Pole émettant à Goma.

Selon ce cadre des forces vives, cette reddition constitue un signal fort dans la sensibilisation faite par différentes structures de la société et des officiels pour la dissuasion des jeunes à intégrer les forces négatives mais plutôt se rendre à la Nation par un choix entre la vie civile ou l’intégration de l’armée et ainsi servir à la reconstruction et au développement de l’entité.

M. Kapituru a reonnu qu’il avait reçu de vingt-deux éléments la garantie de contribuer à la sensibilisation de leurs pairs et anciens compagnons d’armes évalués à 220 pour leur désolidarisation de cette bande armée qui ne fait que les utiliser pour des fins futiles et éphémères.

Il a enfin encouragé ces jeunes accueillis au sein de l’armée loyaliste dans cette contrée pour leur orientation, pour cet acte de patriotisme tout en souhaitant voire ceux qui sont encore utilisés par ces forces du mal à leur emboiter les pas.

La collectivité d’Issale Bulambo reste encore en proie des actes d’éléments mai mai de deux groupes dont les mai mai Mazembe Léopards et Malaika qui y sont opérationnels contre lesquels il a sollicité le renforcement des effectifs des forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans cette partie de la province du Nord-Kivu. 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire