Nord-Kivu : nouvelles destructions par des manifestants armés à Vitshumbi

0

Au moins trois nouveaux bâtiments des organisations et personnes qui collaborent avec l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) ont été vandalisés jeudi 29 novembre à Vitshumbi, au bord du lac Edouard, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Selon des sources des comités locaux des pêcheurs, ces incidents sont consécutifs aux manifestations survenues la veille et ayant fait au moins trois morts.

Le bureau de la Coopérative des pêcheurs de Virunga (COOPEVI) ainsi que le bâtiment de son économat ont été détruits et incendiés dans la matinée de jeudi par les mêmes manifestants qui s’en étaient pris, la veille, au poste des gardes de l’ICCN.

Selon une source de la COOPEVI, il s’agirait d’actes de vengeance et de représailles, après la confrontation de mercredi, qui s’est soldée par la mort de 3 personnes dont un éco-garde.

En début d’après-midi, jeudi, ajoutent les mêmes sources, c’est la résidence privée du directeur de la COOPEVI ainsi que celle du président de comité des pêcheurs qui ont été attaquées et détruites.

Tous les collaborateurs proches de l’ICCN et de la COOPEVI vivent actuellement en clandestinité, précisent ces sources.

Ainsi donc, cette zone du parc national des Virunga n’est plus sous contrôle d’une autorité de la conservation, après la fuite jeudi, des gardes de parc.

Ces mêmes sources disent craindre qu’en cette période de campagne électorale, cette situation, « qui semble politisée », ne se répercute sur les autres pêcheries du lac Edouard au point de constituer une grande menace sur le parc.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire