Nord-Kivu : l’insécurité dans les territoires de Beni et Lubero perturbent les activités économiques (FEC)

0

 
L’insécurité dans les territoires de Beni et Lubero caractérisée par l’activisme des groupes armés, le kidnapping des civils et les embuscades sur certains axes routiers perturbe et affecte négativement l’économie dans la région. Selon Polycarpe Ndivito, président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans ces deux territoires, les entrepreneurs n’ont plus accès dans les plantations et fermes dans cette région. 
 
 « Il faut que je le dise, l’économie se comporte très mal dans le sens qu’on a des difficultés d’amorcer la production parce qu’il faudra que les bases sécuritaires soient là. Dès que le volet sécuritaire n’est pas rencontré, l’économie en pâtit. Par exemple, lorsque vous ne savez pas accéder à votre ferme pour l’élevage, à votre plantation pour cueillir le cacao, à votre champ pour les produits de base, quand vous êtes sur la route il y a des coupeurs des routes qui vous attendent, dès lors que vous êtes même à la maison et on vient vous visiter, l’économie ne peut pas marcher », rappelle Polycarpe Ndivito.    
 
Il fait remarquer aussi que les échanges commerciaux avec les pays voisins sont affectés par cette situation.  
 
« Les échanges commerciaux ne marchent plus parce que les gens ont peur de ce qui se passe, lorsqu’ils apprennent que les ADF sont en proie avec les FARDC, les FARDC que nous remercions en passant, tout ça déstabilise l’économie. Donc il y a beaucoup d’aléas. Nous subissons les affres de la guerre », a indiqué Polycarpe Ndivito.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire