Nord-Kivu: l’armée et la MONUSCO repoussent l’attaque des miliciens à Beni

0

Les Forces armées de la RDC (FARDC) et la MONUSCO ont repoussé jeudi 22 juin dans la matinée une attaque lancée par un groupe d’hommes armés contre la ville de Beni.

A (re)Lire: Nord-Kivu: violents combats à Beni entre FARDC et un groupe armé

Selon le commandant de la 34e région militaire et des opérations Sokola 1 Sud, général Fall Sikabwe, la situation est sous le contrôle de l’armée. Il indique qu’une dizaine d’assaillants ont été tués.

A l’en croire, l’armée pourchasse encore un groupe d’assaillants au Nord-Est de la ville de Beni.

L’attaque a été lancée à 6 heures (heure locale) par un groupe d’hommes armés qui n’ont pas encore été officiellement identifiés.

Selon des sources sécuritaires, les assaillants ont d’abord attaqué une position de l’armée à Kalau et Rwangoma avant de pénétrer dans la partie de la ville où se situent la mairie, l’auditorat militaire, la police, le parquet et la prison des femmes de Beni.

D’après les mêmes sources, les assaillants avaient l’objectif de libérer des présumés responsables et collaborateurs des rebelles ADF détenus dans les cachots des services de sécurité.

Les casques bleus de la MONUSCO sont intervenus pour repousser cette attaque qui a perturbé le déroulement des épreuves de l’examen d’Etat dans certaines écoles de la ville. Des sources des milieux scolaires rapportent que le tir d’une arme lourde a touché un centre d’examen à l’Institut Bungulu dans la commune de Beu. Il a fait 3 blessés.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire