Nord-Kivu : la police disperse une nouvelle mmanifestation des habitants de Bukumu

0

Une centaine d’habitants de la chefferie de Bukumu dans le Nyiragongo (Nord-Kivu) a manifesté vendredi 8 juin devant le bureau de la chefferie, quadrillé par la police. Cela fait une semaine maintenant que ces habitants tentent, par diverses manifestations, de faire pression sur les autorités provinciales afin qu’elles installent leur chef coutumier, le Mwami Lebon Bakungu, dans ses fonctions. 

Une centaine de manifestants a tenté d’accéder au bureau de la chefferie pour remettre un memo à l’administrateur assistant de Nyiragongo, quand elle a été bloquée par la police. Aussitôt, des heurts ont éclaté entre la police et ces manifestants.

La police a dû faire usage de gaz lacrymogènes et tirer des coups de sommation pour disperser la foule.

« On a eu des balles réelles. C’est comme ça que les jeunes gens ont commencé à se chamailler avec la police. Mais pour nous, la manifestation était purement pacifique pour appuyer la population qui réclame l’installation du Mwami Lebon, l’ayant droit de la chefferie de Bukumu », a témoigné un des manifestants.

Jusque-là aucune autorité n’a voulu s’exprimer sur les raisons qui bloquent l’installation du Mwami Lebon, pourtant reconnu par un arrêté ministériel et notifié par le gouverneur de province. La tension reste donc vive dans la région et de nombreuses personnes craignent que la situation ne dégénère si rien n’est fait pour qu’elle soit décantée.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire