Nord-Kivu : la marche de la LUCHA étouffée à Beni, des arrestations à Butembo

0

La police et l’armée ont étouffé la marche pacifique de Lutte pour le changement (LUCHA) prévue lundi 31 juillet à Beni au Nord-Kivu. Cette organisation citoyenne avait prévu cette manifestation pour exiger de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) la publication du Calendrier électoral. L’accord de la Saint Sylvestre prévoit l’organisation des élections le 31 décembre.

On compte des arrestations parmi les militants de ce mouvement citoyen qui voulaient braver la police et l’armée déployées depuis tôt le matin dans la zone.

La ville de Beni s’est réveillée quadrillée par la police et l’armée qui ont été déployés tôt dans la matinée, dans tous les points stratégiques et les artères principales de la Ville.

La veille, le maire de Beni avait interdit la marche de LUCHA évoquant la situation sécuritaire qui prévaut dans la ville. Celle-ci ne permettait pas l’organisation de cette activité.

En dépit de cette interdiction, un groupe de jeunes appartenant à  ce mouvement citoyen a tenté d’emprunter le boulevard Nyamwisi pour se diriger vers le bureau de la CENI. Il a été dispersé et huit d’entre eux ont été arrêtés par la Police.

Selon l’inspecteur de la PNC dans la ville de Beni, le colonel Safari Kazingufu, ces jeunes sont arrêtés pour troubles à l’ordre public et outrages à l’autorité.

A Butembo, malgré le déploiement de la police, à travers la ville, quelques jeunes des mouvements citoyens ont tout de même manifesté devant le bureau de la CENI avant que dix  d’entre eux, dont une fille, ne soient arrêtés par la police, qui les accuse d’incitation aux troubles à l’ordre public.

A Kasindi, une agglomération frontalière avec l’Ouganda et située à environ 90 Kilomètres de Beni Ville, toutes les artères principales sont quadrillées par  la police depuis ce matin.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire