Nord-Kivu : Julien Paluku appelle à la collaboration entre civils et militaires contre les ADF

0


Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku appelle la population à collaborer étroitement avec l’armée pour faire face à l’activisme des rebelles ougandais des ADF dans la zone de Beni. Il l’a dit lors d’une conférence de presse tenue vendredi 9 novembre avec les journalistes locaux de Goma. 

Pour lui, les massacres des civils enregistrés depuis 2014 dans la zone de Beni sont une des stratégies de l’ennemi visant à créer le découragement et à rallier les civils, sans le savoir, à leur cause. 

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, les massacres de Beni qui ont déjà fait des milliers des victimes parmi les civils et plusieurs centaines des militaires, ont réussi simplement à renforcer la méfiance entre l’armée, la MONUSCO, et les civils dans cette partie du Nord-Kivu. 

Ces massacres, ajoute-t-il, sont aussi perpétrés, entre autres, pendant le passage des grandes personnalités du Pays à Beni, pour faire perdre la crédibilité des dirigeants envers leurs citoyens. Il appelle ainsi la population à la vigilance. 

« Avec cette exacerbation de la crise on cesse même d’aller à l’Ecole, on cesse d’ouvrir les marchés, on crée des villes mortes. Toutes ces actions-là, servent plus l’ennemi. Et donc, le jour où quelqu’un dira non, je viens vous libérer cela va préparer la population pour dire oui venez nous libérer. L’armée à elle seule ne résoudra pas le problème de Beni. Dans toutes les guerres qui ont été bien gagnées, c’était avec l’appui de la population », a indiqué Julien Paluku.

Depuis plus d’un mois, les activités scolaires sont suspendues dans la ville et territoire de Beni, suite à cette situation d’insécurité. 

Le gouverneur Julien Paluku assure, pendant ce temps, de l’engagement de l’armée à stabiliser cette zone avant les élections du 23 décembre 2018.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire