Nord-Kivu : inhumation de 15 personnes tuées le week-end à Rubaya

0

Les personnes tuées dans la nuit du samedi 6 octobre lors de l’incursion des bandits armés non identifiés dans la cité minière de Rubaya en territoire de Masisi, ont été inhumées ce mardi 9 octobre. Plusieurs députés nationaux ont pris part à ces funérailles, aux côtés des habitants de Rubaya, notamment Jules Mugiraneza, élu de Masisi. Pour ce dernier, une enquête sérieuse doit être menée pour retrouver les auteurs de ce crime.

«  Pour l’instant ce que nous avons demandé aux responsables militaires, civils et tous ceux qui sont chargés de faire les enquêtes de les faire correctement parce qu’il y a certains indices. Un des assaillants a été trouvé mort, donc, il y a lieu de retrouver d’autres indices. Qu’on fasse une enquête véritable afin qu’on puisse démanteler ce réseau d’assaillants, de tueurs », a indiqué Jules Mugiraneza.

Il demande au gouvernement et aux forces de sécurité de s’impliquer pour que la sécurité soit rétablie dans cette région.

« Que le gouvernement le fasse avec diligence parce que ça risque d’être une autre situation semblable à celle de Beni, qui risque de déconcentrer l’armée qui est engagée à mettre fin à ce qui se passe à Beni. D’où, il faut éviter que cette situation perdure », a alerté Jules Mugiraneza.

L’élu de Masisi recommande aussi à la population « de demeurer vigilante et de coopérer avec la police et l’armée pour qu’on puisse identifier l’ennemi ».

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire