Nord-Kivu : au moins 800 ménages des déplacés livrés à eux-mêmes à Hombo-Nord

0


Au moins 800 ménages des déplacés vivent sans assistance humaniraire dans des conditions difficiles à Hombo-Nord, dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu. Presque tous vivent dans des familles d’accueil qui sont, elles aussi, en difficultés, alerte la société civile locale. Elle demande aux autorités politiques de venir en aide à ces populations.

Les humanitaires ne peuvent accéder à la région, faute de routes, explique la même source.

Ces déplacés sont venus du groupement Waloa Loanda, région entièrement sous contrôle des miliciens Maï-Maï Kifuafua, dirigés par le général autoproclamé, Delphin Bahenda.

D’autres vagues de déplacés ayant fui les affrontements entre les Kifuafua et les Raïa Mutomboki du chef milicien Shukuru dans la province du Sud-Kivu, sont venus se joindre aux autres déplacés.

Selon le comité local des déplacés, ils ont à peine accès aux soins de santé primaires. Le paludisme et la diarrhée sont des maladies qui ménacent régulièrement ces déplacés. Quatre parmi ces derniers ont déjà trouvé la mort, précise le comité local des déplacés, Germain Mushema.

Faute d’assistance et d’accès à leurs champs dans le Waloa Loanda, certains déplacés se livrent au cambriolage et au vol des produits dans les champs.

Le ministre provincial chargé des questions humanitaires reconnait la pertinence de la question de ces déplacés. Dr Marcel Kambumbu souligne qu’un cadre de concertation humanitaire est déjà mis en place par le gouvernement provincial afin de réfléchir aux pistes des solutions.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire