Nord-Kivu : 3 morts dans une manifestation contre l’ICCN à Vitshumbi

0

3 morts et trois blessés, c’est le bilan d’une manifestation ce mardi 27 novembre 2018 à Vitshumbi contre la décision de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) interdisant toute circulation des matériels de construction dans les enceintes du parc national des Virunga au Nord-Kivu.

Selon le représentant de la Coopérative des pêcheurs de Vitshumbi dans le territoire de Rutshuru, il s’agit d’un garde-parc et de deux civils.

3 élèves d’une école de la place ont aussi été grièvement blessés, selon la même personne. Les blessés ont été admis dans une structure sanitaire de la place.

Selon ce représentant des pêcheurs de Vitshumbi, ces heurts sont intervenus après l’interception par l’ICCN d’un camion transportant les matériels de construction sur l’endroit appelé barrière Km 17.

C’est là que des habitants ont tout de suite exprimé leur opposition à cette mesure.

« C’était un camion qui transportait le matériel de construction en provenance de Kanyabayonga, en arrivant à l’endroit appelé km 17 le camion a été bloqué par les agents de l’ICCN c’est alors qu’il y a eu dispute entre la population et les agents de l’ICCN qui ont tiré des balles. Un des pêcheurs a été touché par une balle et est mort sur le champ. La population en colère à vite regagné la route pour demander à l’ICCN de remettre ces matériels de construction. C’est pendant ces mêmes échauffourées que 3 élèves d’une école de cette entité ont été blessés. Le garde parc a été tué à l’aide d’armes blanches par les manifestants en colère », témoigne monsieur Wasikanya Kilométrique, représentant de la Coopérative Pêcheurs de Vitchumbi.

Cet incident est survenu 7 Jours après le passage du gouverneur Julien Paluku à Vitshumbi.

Pour ce pêcheur, les habitants de ce milieu demandent une certaine réglementation entre les habitants riverains et l’ICCN et que cette structure arrête de s’attaquer à la population locale car, dit Wasikanya Kilométrique, « la population se procure ses matériels de construction à Kanyabayonga et non dans le parc national des Virunga ».

Pour rappel, l’ICCN avait interdit le passage du matériel de construction dans le rayon du parc parce que des habitants abattaient les arbres dans le parc national des Virunga.

Toutes les tentatives pour entrer en contact avec l’ICCN n’ont pas abouti.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire