Nord-Kivu : 12 morts dans les affrontements entre FARDC et Maï-Maï Kakule

0

Neuf militaires et trois miliciens Maï-Maï de Charles Kakule sont morts mardi 11 juillet dans les affrontements qui ont eu lieu dans la localité d’Ishasha dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), renseignent les sources militaires.
 
Les mêmes sources rapportent que les combattants Maï-Maï avaient attaqué, par surprise, les soldats du 3411e régiment basés à Ishasha. Ces neuf militaires ont trouvé la mort au cours de cette embuscade, affirment les sources sécuritaires. Elles précisent que quatre militaires ont été blessés, un autre est porté disparu.
 
Des armes ont aussi été emportées par les assaillants, regrettent les mêmes sources, qui ne donnent pas davantage des détails. Les trois combattants Maï-Maï ont été tués lors de la contre-offensive des FARDC le même mardi 11 juillet. Les forces loyalistes ont aussi capturé un milicien Maï-Maï et blessé trois autres. Les FARDC ont aussi récupéré une mitrailleuse.
 
Ce mercredi matin, le calme régnait à Ishasha, localité sous le contrôle des FARDC. Toutefois, les habitants d’Ishasha, qui ont trouvé refuge en Ouganda, refusent de regagner leur milieu, selon le chef du groupement Binza. D’après la même source, le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en Ouganda aurait commencé à enregistrer les réfugiés, précise la même source.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire