Nations unies : l’organisation veut évaluer le mandat de la Monusco

0

Dans son agenda, la délégation du Conseil de Sécurité attendue à Kinshasa va rencontrer les autorités congolaises, toutes les parties prenantes au processus électoral et la société civile. 

La délégation composée de quinze membres est attendue ce vendredi 5 octobre dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) pour évaluer la façon dont le mandat qui a été donné à la mission onusienne dans le pays (Monusco) est mis en œuvre.

Selon la porte-parole de la Monusco, Florence Marchal, la délégation va rencontrer, en plus des autorités nationales et des responsables de la mission onusienne dans le pays, les parties prenantes au processus électoral. « Le Conseil de sécurité va rencontrer les autorités congolaises, toutes les parties prenantes au processus électoral, la société civile. Ces membres viennent à la fois pour recueillir les informations pour se rendre compte de la situation. Ils vont aussi délivrer les messages. Mais c’est sûr que la question électorale figurera parmi les points importants qu’ils vont aborder lors de cette visite », a indiqué Florence Marchal, sans donner de détais sur le contenu du message que cette délégation apporte à Kinshasa.

Parlant de l’objet de cette visite des membres du Conseil de sécurité en RDC, la porte-parole de la Monusco a signifié qu’il était fréquent que cet organe des Nations unies se rende dans des pays où il y a des opérations de maintien de la paix, dans la mesure où c’est cet organe qui adopte les résolutions devant guider le travail de ces opérations. « Vous le savez, la Monusco a sa feuille de route qui est inscrite dans la résolution 2409 qui a été adoptée à la fin du mois de mars par le Conseil de sécurité. Donc, il est normal que le Conseil de sécurité se rende sur le terrain afin d’évaluer la façon avec laquelle le mandat qui a été donné à la mission est mis en œuvre », a-t-elle dit. En ce qui concerne la RDC, Florence Marchal a signifié que dans le premier volet de cette mission, la délégation va viser le processus politique et électoral, la protection des civils ainsi que la neutralisation des groupes armés.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire