Mwenga: l’administrateur interdit aux étudiants de manifester pour exiger des routes

0

Prévue pour ce mercredi 16 mai 2018 à Kamituga, la marche pacifique projetée par les étudiants des différentes institutions supérieures et universitaires de Mwenga, vient d’être interdite par l’administrateur du territoire de Mwenga.

« Aucune manifestation n’est autorisée sur toute l’étendue du territoire de Mwenga. Chacun doit vaquer à ses préoccupations. Les services de sécurité vont se charger de tout celui qui descendra dans la rue ce mercredi pour manifester » prévient monsieur Byamungu Zagabe Bertin, en séjour à Bukavu depuis dimanche 13 mai.

Bertin Zagabe demande aux étudiants de privilégier la paix, de passer par des réclamations et non par des manifestations étant donné que la réhabilitation de la RN2 (tronçon Kadubo-Lwino) concerne tout le monde sans distinction.

Le numéro un du territoire de Mwenga demande aux étudiants de s’apaiser et promet de s’entretenir avec eux ainsi que les comités de gestion des universités de Mwenga car bientôt la réhabilitation de la RN 2 sera effective compte tenue de la réunion organisée à Bukavu avec la délégation venue de Kinshasa pour relancer les différents travaux de construction des routes et infrastructures dans la ville de Bukavu en particulier et la province du Sud-Kivu en général.

Pour ce qui est du refus des enseignants de venir dispenser les cours à Kamituga, l’administrateur les interpelle de prendre leur responsabilités ; appelant au respect de leurs engagements vis-à-vis de leur employeur malgré les différentes contraintes.

« Ils peuvent prendre un taxi jusqu’à Mwenga-centre ensuite une moto pour les acheminer à Kamituga comme nous les faisons tous actuellement » dit l’autorité territoriale aux enseignants. Il affirme d’ailleurs que ce refus n’est pas lié à l’impraticabilité de la route mais au problème lié au paiement des enseignants de l’ISP Kamituga et qui sont à couteaux tirés avec leur comité de gestion.

Pour rappel, les étudiants prévoyaient une marche pacifique qui partirait de la colline universitaire de Mero pour chuter au bureau Mwililikwa Bwami, chef de poste et d’encadrement administratif de Kamituga à Katuga, où un mémo devrait être lu et déposé. L’objectif était de réclamer la réhabilitation de la RN2 en état de délabrement depuis 2017, une situation qui impacte négativement sur leur formation académique.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire