Musique : Yves Saint Lazare et l’orchestre K.Musica honorés

0

L’ artiste musicien s’est vu décerner, le 5 décembre à Pointe-Noire, le Prix  de meilleur élève de la reconstruction  de la République pendant que son groupe et le manager, Christian Yabbat Libengué, ont reçu le Prix spécial Grand clerc de la nation.

 

Musique : Yves Saint Lazare et l'orchestre K.Musica honorés

Les lauréats ont été distingués par l’Association des auditeurs des radios locales nationales et des journalistes chroniqueurs (ARLNJC). Ces distinctions à titre anthume, remises devant les membres de l’orchestre, les fans et le public, récompensent les mérites de Yves Saint Lazare, leader de l’orchestre K. Musica, dont l’auréole dans l’art musical est loin de s’estomper. Son abondante production musicale et ses innombrables prestations scéniques dans presque toute la ville n’ont pas échappé à l’ARLNJC qui l’a distingué avec son ensemble de ses efforts pour la reconstruction et la contribution de sa pierre à l’édification de la nation congolaise.

Justifiant le choix porté sur K.Musica et  Christian Yabbat Libengué pour recevoir le  Prix spécial Grand clerc de la nation, et celui de remettre le Prix du meilleur élève de la reconstruction de la République à Yves Saint Lazare, Jean- Michel Bossi, président de l’ARLNJC a dit: « Le plébiscite que nous faisons en toute objectivité ne souffre d’aucune influence extérieure. C’est pourquoi, avant chaque plébiscite, nous avons toujours procédé au travail de terrain que nous appelons sondage. Il s’effectue sur un large échantillon représentatif de la population concernée et repose sur un travail dont le caractère scientifique est incontestable. Les résultats sont recueillis grâce à nos antennes et sont envoyés à Tunis, siège du  Réseau des journalistes africains pour le mieux être du citoyen dont nous sommes une filiale » et d’ajouter: « Ce prix couronne toute action menée au profit de la population mais aussi pour encourager médiatiquement toutes les initiatives visant l’amélioration de la qualité de vie des citoyens ».

C’est une distinction partagée entre les musiciens et le mécène  Christian Yabbat Libengué qui œuvre sans cesse pour le bien de l’orchestre, a dit Yves Saint Lazare. Il a renchéri que cette complicité bâtie autour de l’amour et de l’entente fait et fera que K.Musica soit un des fleurons de la musique congolaise avec son album Mad Ruh 777 Etincelles, attendu en 2018 mais qui est déjà dans toutes les lèvres.

Qui est Yves Saint Lazare ?

Yves Saint lazare et K. Musica, c’est une histoire d’amour qui commence le 12 novembre 2012 quand naît ce groupe qui lance, dans la foulée, le single C’est le moment , véritable tremplin pour un avenir qui déjà s’annonce radieux avec l’invitation  à la cérémonie de remise des trophées Tam Tam d’or, au Stade Denis-Sassou-N’Guesso de Dolisie. Nominé deux fois en 2014 meilleur orchestre et meilleur spectacle aux côtés des Bantous de la capitale, Extra Musica… K.Musica rate de peu la consécration finale mais continue de travailler, conscient que le chemin menant vers la gloire est encore loin.

K.Musica et Yves Saint Lazare, c’est  une présence ininterrompue sur scène et sur les bacs. Le bar musical Tapas, l’Espace culturel Yaro, le village Bondi, le festival Fiadol à Dolisie, l’Institut français de Pointe-Noire, le festival N’Sangu Ndji Ndji …vont accueillir ces musiciens dont l’écho résonne partout. En février 2016, quand sort l’album La montée de l’aigle, c’est le couronnement  d’un ardu travail acharné qui va emmener le groupe à représenter la ville à la 12e édition du festival N’Sangu Ndji Ndji puis à une longue tournée promotionnelle qui va égayer les mélomanes de la bonne musique.

Auteur compositeur et interprète, Yves Saint Lazare est un artiste musicien au talent multiple. Diplômé des Sciences et techniques de la communication, doué de talent de chanteur et excellent parolier, il intègre Royal K.Musica, un orchestre du quartier qui, sous sa houlette, est plébiscité meilleur orchestre amateur du Prix Primusik organisé par les Brasseries du Congo en 2007.  Meneur d’hommes doué des capacités intellectuelles et managériales indéniables, il est élu par ses pairs à l’unanimité président de l’orchestre. L’album Consécration, sorti en 2009, est la cerise sur le gâteau d’une année pleine sanctionnée, entre autres, par le prix de meilleur orchestre et meilleur spectacle du Congo au Tam tam d’or. À Pointe-Noire, Royal K. Musica est sacré meilleur orchestre lors du prix Inter star. L’année suivante, l’orchestre reçoit le Prix Tchikounda du meilleur orchestre du Kouilou. Deux ans plus tard, Yves Saint Lazare, en véritable homme–orchestre et producteur sort Amuse Gueule où s’illustre ses compositions Ouragan et Tongo Etani.

Pourtant, promu à un bel avenir avec ce groupe, mais  à cause  des querelles byzantines qui minent sa cohésion, Yves Saint Lazare décide, en 2012,  de quitter ce navire Royal K. Musica  qui tangue et crée K. Musica, son bébé avec lequel il écrit depuis près de cinq ans une véritable histoire d’amour véritable et sincère.  

 

Légendes et crédits photo : 

Yves Saint Lazare et ses musiciens crédit photo »Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire