Musique: rencontre avec RSKP Mouamba

0

Il se nomme Maxime Mouamba mais porte le nom d’artiste RSKP Mouamba, peu connu du grand public congolais. Pourtant, il a marqué la rumba-rap en Afrique de l’ouest. En accord avec son temps, le jeune trentenaire, devenu slameur, se met en lumière avec une œuvre intitulée « Agathe ».

Musique: rencontre avec RSKP MouambaL’artiste RSKP Mouamba a effectué ses débuts au Bénin, Ghana, Togo avant d’exceller en Côte d’Ivoire avec le groupe « Bana Mboka ». Reconnu pour la qualité de ses textes portés par sa voix suave, il s’est fait connaître par ses enregistrements « solo » mis au-devant de la scène par l’écurie Consty Eka.

Installé aujourd’hui en France, producteur avec son propre label « Word Music Bizness », il part à la reconquête de ses fans. Une reconquête en deux temps. D’abord le single « Agathe » annonçant la sortie prochaine de l’album « Cicatrice », qui comprend deux chansons en featuring avec l’artiste camerounais Jacky Kingue. Ensuite, une tournée au mois de mai au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Togo.

En écrivant le Slam « Agathe » déjà dans les réseaux de distribution, l’auteur a eu une pensée large vis-à-vis de la société africaine du sud du Sahara. Il a dédié tout d’abord ce texte en hommage à la femme africaine. « Mais, explique-t-il, c’est aussi une sensibilisation destinée aux hommes qui partent à la recherche d’un avenir meilleur et qui ne reviennent pas, laissant derrière eux, malgré leurs promesses et espoirs, femmes et enfants, eux qui, pourtant, espèrent toujours ».

Pour le même le texte, il porte un regard sur tous les Africains qui bravent le sinueux affront de la Méditerranée à bord d’improbables barques de fortune pour rejoindre l’Europe.

Un artiste à connaître.

Légendes et crédits photo : 

Photo : RSKP Mouamba Crédit photo : Olivier Dyl / Yeni Africa

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire