Musique : Mama Lydia célèbre un double événement

0

L’artiste va livrer un concert, le 27 mai à Kempiski Hôtel Fleuve congo, marquant à la fois la sortie officielle de son dernier album « 100% Grâce », et les dix ans de sa carrière musicale.

 

Mama Lydia sort l’album 100% GrâceLes mélomanes qui prendront part au concert doivent s’attendre à passer « une soirée bénie dans la présence du roi », a avisé Mama Lydia, il y a une semaine. « Nous allons passer des moments mouillés de la gloire de Dieu », a-t-elle prévenu, tout en prenant soin d’affirmer d’avance: « Il a déjà commencé dans les coulisses et je sais qu’il fera davantage ». Ces posts tous très enthousiastes sont accompagnés de photos où elle apparaît radieuse sur sa page Facebook. Samedi dernier encore, sur une télévision locale, elle a lancé une invitation cordiale aux Kinois à se joindre à elle pour sa double célébration où un CD sera offert comme bonus au droit d’entrée.  

« 100% Grâce » est en train d’être découvert peu à peu avec notamment les diffusions sur le petit écran du titre éponyme « Ta Grâce », « Wumela » et de « Rouah, Saint Esprit« . Ce nouvel album marque de façon significative le retour au devant de la scène de Mama Lydia. En effet, c’est avec grand bonheur que plusieurs la revoient faire surface dans les médias et s’en souviennent, marqués par sa première œuvre « Avec ma guitare ». Ce premier opus qui s’est révélé un véritable succès l’avait fait connaître et apprécier du public presque tout de suite. Et, c’est cette œuvre qui, mine de rien, a porté sa carrière pendant une décennie. Une belle performance musicale dont elle est du reste bien consciente et pour laquelle elle n’a pas manqué de signifier sa gratitude auprès de tous les mélomanes. « Merci à vous tous de m’avoir prise dans vos cœurs pendant dix ans et de m’aimer plus. Certains d’entre vous ont jeûné et prié pour moi sans même m’avoir rencontrée », a-t-elle écrit sur son compte Facebook. Et d’ajouter encore cette adresse délicate: « Entre nous, c’est une histoire d’amour. Merci aux miens, ceux qui prennent la parole pour me défendre dans les taxis, les rues, les rencontres familiales ou même amicales. Vous êtes les cœurs que Dieu m’a donnés et cet album 100% Grâce vous l’aimerez, j’en suis sûre ».

Un style atypique

La musique de Mama Lydia qui a des teintes de musique afro-caribéenne est prisée, il n’y a point de doute là-dessus. Plusieurs mélomanes, qui ne se rencontrent pas seulement à Kinshasa ou Brazzaville, avouent l’aimer assez. En témoignent notamment les nombreux commentaires repris sur internet au bas de ses anciens clips. Du reste, il n’a pas été bien difficile de la rappeler à leur bon souvenir, vu que la plupart de ses onze précédents titres avaient reçu un très bon accueil du public. Son style, assez différent de la majorité de ses homologues, même féminins, avait su lui attirer la sympathie d’un grand nombre. Pas vraiment étonnant, car elle avoue avoir été influencée par un autre musicien atypique, en l’occurrence Kool Matope. C’est, d’ailleurs, lui qu’elle tient pour son mentor et dont elle a dit : « J’aime beaucoup sa liberté artistique », de passage à l’émission « Congostates » en 2015.  

Chantre talentueuse à la voix limpide, Mama Lydia a commencé à chanter à l’âge de 8 ans à l’école du dimanche. Fille de pasteur et elle-même épouse de pasteur, avant-dernière d’une fratrie de sept enfants, tous dotés d’un semblable talent musical, elle ne s’est lancée dans la carrière musicale que peu après son mariage. Et elle a préféré garder comme nom d’artiste Mama Lydia, une appellation affectueuse de son époux.

 

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Photo : Mama Lydia sort l’album 100% Grâce

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire