Musique : Gaël Managou prépare son deuxième opus

0

Installé depuis 2018 au Burkina Faso, l’artiste musicien va lancer son album, réalisé en featuring avec le guitariste classique français Melo, avant la fin de l’année.

Depuis qu’il a quitté son Congo natal pour un projet artistique à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, Gaël Manangou ne cesse de garnir son registre musical et d’étoffer son bagage artistique. Au pays des hommes intègres, il côtoie, travaille et échange avec les artistes locaux mais aussi avec les expatriés tel que Melo, un guitariste classique français avec qui il est associé dans l’opus à venir qui contient dix titres.

Avec cet album, c’est un nouvel univers musical qui s’ouvre pour Gaël Managou avec  un projet qui fait ressortir pleinement son talent de chanteur.  Outre le duo, plusieurs artistes bobolais ont apporté leur savoir-faire dans l’album en y incorporant de mélodies de ngoni, balafon et flûte traditionnelle.

Cet album est un véritable cocktail d’influences de la guitare classique aux instruments traditionnels d’Afrique de l’ouest, du jazz, du blues aux chants traditionnels bantous, autant de rythmes qui s’imbriquent à merveille avec la voix mélodieuse de Gaël.

Leader du groupe de musique de recherche Ngolo za ngandu (la force du caïman), Gaël Manangou  est non seulement un excellent instrumentiste mais aussi un talentueux chanteur qui a animé régulièrement des soirées culturelles à Pointe-Noire, en accompagnant des artistes de renom. Dès sa tendre enfance, son père, dirigeant d’un groupe religieux, l’emmenait souvent à l’église.  C’est au sein de ce milieu qu’il affûte ses armes en musique sans vraiment en faire une passion. La mort de ce dernier l’ébranle. Il est obligé, très tôt, de travailler pour survivre. La rencontre avec le griot Prince Mpoutou, joueur de sanza, va changer sa vie. Le chansonnier va l’initier à cet instrument traditionnel  avec lequel il livrera son premier concert public en 2002 à La Pagode, la mythique salle du Centre culturel français. Invité en 2012 par le célèbre artiste peintre et musicien français, Robert Combas, pour des performances musicales, Gaël Manangou a fait une excellente prestation. « Tata Combas » est le titre de sa première chanson composée après son retour de France.  Ce morceau sera aussi le titre éponyme de son premier album.

Légendes et crédits photo : 

Gael Manangou / Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire