Municipalité : la population de Bacongo salue l’initiative « Bâtissons Brazzaville ensemble »

0

La mairie centrale a lancé officiellement son initiative,  le 22 décembre, à la mairie du deuxième arrondissement, en vue de faire participer les citoyens à la résolution des besoins prioritaires du pays.

Municipalité : la population de Bacongo salue l’initiative « Bâtissons Brazzaville ensemble »L’initiative « Batissons Brazzaville ensemble » est un mode de gouvernance qui inclut la population dans la recherche des solutions aux problèmes qui se posent à la ville capitale, a expliqué le maire central, Christian Roger Okemba, lors de l’échange avec les chefs de quartier de l’arrondissement 2, Bacongo.

La population doit apporeter  son concours dans des volets assainissement, propreté, eau, électricité,  ramassage des épaves de voitures abandonnées çà et là et bien d’autres, a-t-il ajouté. Selon lui, une nation ne peut être construite sans la volonté du peuple.

 Christian Roger Okemba a assuré la population de Bacongo de l’identification et l’aménagement des rues avant d’insister que cela concerne tous les arrondissements de Brazzaville. « L’initiative a pour but de changer la figure de la ville capitale. Ma présence parmi vous est d’écouter toutes vos préoccupations qui auront leur solution avec la participation de la population », a-t-il indiqué.   Concernat l’adduction d’eau, le maire central a demandé aux habitants de Bacongo de s’organiser afin de   bénéficier du soutien de la mairie.

 L’échange avec les chefs de quartier a porté sur la construction des latrines publiques ; l’incivisme fiscale de la mairie ; l’insécurité à Bacongo ; le curage des conduits d’eau ; la visibilité des monuments ; les travaux du deuxième module du marché total ; les panneaux de signalisation et ralentisseurs ; etc.  

En présence de ses collègues des autres arrondissements, l’administrateur maire de Bacongo, Simone Loubienga, a assuré le maire central du soutien de ses administrés à l’initiative « Bâtissons Brazzaville ensemble ». Elle a, en outre, évoqué les difficultés que connaît son arrondissement, au nombre desquelles la dégradation des voies de circulation; les mauvaises conditions d’hygiène ; le manque d’eau potable, l’obstruction des collecteurs d’eaux et bien d’autres.

Les opérateurs économiques appuient l’initiative du maire

De son côté, le président de l’Union nationale des opérateurs économique du Congo, Abdoulaye Djibril Bopaka, a pris la responsabilité de traduire les instructions du maire auprès de ses membres. Il l’a indiqué à la sortie de l’audience qui lui a été accordée par le président du conseil départemental, maire de la ville de Brazzaville, Christian Roger Okemba. D’après Abdoulaye Djibril Bopaka, l’échange avec le maire a porté sur l’insalubrité de la ville capitale; la coopération entre la mairie et les opérateurs économiques ainsi que la question sur la politique générale entre les deux villes capitales les plus proches du monde, Kinshasa et Brazzaville.  Outres ces questions, les deux hommes ont examiné le sujet des épaves de voitures abandonnées çà et là et l’ouverture anarchique des boutiques à Brazzaville.    

Légendes et crédits photo : 

La rencontre du maire central avec la population de Bacongo (Adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire