Mozambique : incapable de payer sa facture, le Parlement privé de courant

0

Étranglé par une crise financière sans fin, l’État mozambicain peine à garder l’électricité allumée dans ses institutions, rapporte le quotidien en ligne de Maputo.

La situation est ubuesque : le 4 juin, l’opérateur national d’électricité EDM a cessé sa fourniture de courant à l’Assemblée mozambicaine, deux jours durant, pour cause d’impayés. “La bien nommée ‘Maison du peuple’ est alimentée à l’aide d’un générateur d’urgence depuis une semaine”, a constaté le quotidien en ligne mozambicain A Verdade.

EDM, qui est une entreprise publique, n’a pas voulu révéler le montant de la dette de l’Assemblée, mais l’on sait qu’elle coupe généralement le courant après deux mois d’impayés, précise le média de Maputo.

Dettes cachées et cyclones dévastateurs
Le Parlement est loin d’être la seule institution mozambicaine à se retrouver privée de courant : en avril, A Verdade avait déjà révélé que l’“ardoise” de l’État auprès d’EDM s’élevait à 484 millions de meticals (7 millions d’euros).

Le Mozambique est plongé dans une crise financière sans fin depuis la découverte, en 2016, de dettes cachées par le gouvernement. À la suite du scandale, les bailleurs de fonds étrangers ont retiré leur aide budgétaire directe au gouvernement, qui peine régulièrement à payer les salaires de ses fonctionnaires à temps.

En mars et en avril, le pays d’Afrique australe a été ravagé par deux cyclones tropicaux, qui ont provoqué l’une des plus grandes catastrophes climatiques de l’hémisphère sud. Les dommages sont chiffrés à plus de 3 milliards d’euros.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire