MONUSCO : la protection des civils sera toujours assurée malgré la fermeture de ses cinq bases au Nord-Kivu

0

Le chef du bureau des affaires civiles de la MONUSCO à Goma, Abdou Diacko, assure que des «mesures» ont été prises pour la protection des civils, malgré la fermeture des bases fixes de la mission onusienne à Walikale, Masisi et Lubero au Nord-Kivu.

Dans une déclaration faite mercredi 19 juillet, à Radio Okapi, il a indiqué que des comités de locaux de protection ont été formés.

«Dans toutes ces bases qui ferment, nous avons ce que nous appelons comités locaux de protection. C’est des hommes et femmes de bonne volonté intéressés par la protection de leurs communautés que nous avons formés. Tous ont des numéros liés à des bases militaires onusiennes», a expliqué M. Diacko.

Dans un communiqué publié mercredi 19 juillet, le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, Maman Sidikou, a précisé que cette fermeture des bases militaires onusiennes intervient dans le cadre du changement de mode opérationnel de la mission onusienne en RDC.

«Il est très important d’inviter les communautés de continuer à nous informer à temps. Plus la MONUSCO est informée à temps, plus l’intervention est beaucoup plus rapide et importante», ajoute le chef du bureau des affaires civiles de la mission à Goma.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire