Mongala : un cadre du MLC est mort à Lisala après l’acquittement de Jean-Pierre Bemba par la CPI

0

M. Olivier Nzanga Momo, directeur de la Radio Liberté Lisala, est mort vendredi 8 juin, dans un accident de moto, lors de la liesse populaire à Lisala (Mongala), après l’acquittement de l’ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo. Selon des témoins, ce cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC) est entré en collision avec sa moto-qu’il conduisait-avec celle que conduisait son jeune frère.

Le directeur de la Radio Liberté Lisala est tombé sur place. Sous le choc, il sera transporté inconscient à l’hôpital général, où les médecins vont simplement constater la mort.

Son jeune frère a été fracturé à l’épaule. Il se trouve encore à l’hôpital en état d’inconscience.

Cette triste nouvelle a suscité consternation et colère, notamment chez les jeunes militants du MLC, mais aussi au sein de la presse locale et de l’association des conducteurs de taxis motos, dont il était président.

Le corps d’Olivier Nzanga Momo est gardé à la morgue de Lisala.

Après l’acquittement de Jean-Pierre Bemba par la Cour pénale internationale (CPI), les militants du MLC sont descendus dans les artères de grandes ville du grand Equateur pour jubiler.

L’ancien vice-président n’est plus reconnu coupable des crimes de guerre et crimes contre l’humanité, dont il était condamné en première instance. Pour l’instant, il reste détenu à la Haye au sujet de l’affaire subornation des témoins. A ce sujet, la CPI devra se prononcer mardi 12 juin prochain.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire