Mondial-2018 : l’Uruguay surclasse la Russie et termine en tête du groupe A

0

Carton plein pour l’Uruguay dans le groupe A de la Coupe du monde 2018. La Celeste conclut son premier tour avec neuf points, après avoir dominé la Russie lors de la troisième journée (3-0). Un large succès qui a vu Cavani enfin ouvrir son compteur.

Avec les qualifications de l’Uruguay et de la Russie validées dès leur deuxième match, il y avait bien peu de suspense, dans le groupe A de la Coupe du monde 2018, au coup d’envoi de la dernière journée. Seul enjeu du jour, la première place de la poule, que l’Uruguay est allé chercher avec ses armes habituelles : de la hargne et du talent. Un succès 3 à 0 logique face à des Russes bien moins inspirés que lors de leurs deux premières levées.

Dans la splendide Cosmos Arena de Samara, l’Uruguay n’a pas tardé à mettre la main sur le match. Portée par des milliers de supporters en furie un classique sud-américain dans ce Mondial, ils ont ouvert le score par Suarez sur coup franc dans le premier quart d’heure (1-0, 10e), avant que Cherichev ne trompe son propre gardien en déviant une frappe du gauche de Laxalt (2-0, 22e).

Menés de deux buts, les Russes ont ensuite perdu perdu Smolnikov, exclu pour une faute sur Laxalt, décidément intenable sur le côté gauche. Une conjonction d’événements qui a plombé les derniers espoirs russes, d’autant qu’en toute fin de match, Cavani a enfin débloqué son compteur pour clore le score (3-0, 89e).

Place aux huitièmes

Soirée compliquée pour la « Sbornaïa », qui devra donc se contenter de la deuxième place du groupe A. Un moindre mal, puisque son adversaire sera le vainqueur d’une poule qui comprend notamment l’Espagne et le Portugal, deux favoris en puissance.

Des huitièmes de finale alléchants en perspective, donc, que ne verront pas l’Arabie saoudite et l’Égypte. Déjà éliminés, les deux sélections arabes ont longtemps cru se séparer sur un match nul, mais au bout du temps additionnel, les Saoudiens ont arraché un succès grâce à el-Dawsari, buteur à la 94e minute (2-1). Une victoire qui laisse donc l’Égypte de Mohamed Salah bonne dernière du groupe, pour ce qui sera probablement l’une des plus grosses déceptions de ce début de Coupe du monde.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire