Mondial 2018 : la RDC bat la Guinée… en vain

0

Ça n’a pas suffi pour la RD Congo. Contraints de battre la Guinée tout en espérant un faux pas de la Tunisie contre la Libye, les Léopards ont souffert mais ils ont fait le boulot en arrachant la victoire 3-1 contre le Syli National, déjà éliminé et très remanié, ce samedi à Kinshasa à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018. Sauf que dans le même temps, la Tunisie a assuré un point face à la Libye (0-0) qui lui permet de terminer en tête avec une unité d’avance sur la RDC.

Si le stade des Martyrs loin d’être rempli, n’y croyait plus vraiment avant même cette dernière levée, les hommes de Florent Ibenge voulaient prouver qu’ils ne lâchaient rien et ils se montraient dangereux les premiers. Mais la tête de Bolingi passait au-dessus. Peu à peu, les visiteurs commençaient toutefois à riposter en contre et Kamano, après une belle infiltration, chauffait les gants de Matampi.

Malgré leur domination dans le jeu, les Congolais se faisaient peur en contre et sur quelques relances complètement ratées et Matampi devait s’employer pour détourner un corner adverse. La RDC répliquait par Mubele, mais le Rennais manquait le ballon dans la surface… La Guinée terminait mieux le premier acte et Matampi devait encore repousser après une percée d’Alkhaly Bangoura.

C’est encore le gardien des Léopards qui était à la parade au retour des vestiaires. Les locaux repartaient ensuite de l’avant et ils finissaient par virer en tête sur un but contre son camp de Sidibé (1-0, 61e). Mais Kebano manquait le break de la tête et Keita Junior, lancé en profondeur, égalisait dix minutes plus tard (1-1, 71e). Malgré ce but qui compromettait encore un peu plus leurs rêves de Russie, les Congolais ne lâchaient rien et arrachaient le succès grâce à un penalty de Bolingi (90e+2) puis un but de Kebano (90e+3), lancé en profondeur. La RDC termine à un point de la Tunisie, mais ce sont bien les Aigles de Carthage qui verront la Russie.

Les compositions de départ

RDC : Matampi – Ngonda, Tisserand, Moke, Mpeko – Maghoma, Mbemba, Kebano – Mubele, Bolingi, Kabananga

Guinée : M. Traoré – Baldé, I. Condé, Sidibé, Is. Sylla– Conté, Landel, S. Diallo – Kamano, Kanté, Alk. Bangoura

Laisser un commentaire