Mode africaine : les acteurs et férus vestimentaires se réuniront en septembre

0

Du 11 au 16 septembre a lieu dans la ville océane la Fashion week, un évènement culturel visant la valorisation du métier de créateurs de mode en Afrique sur l’initiative de BME Couture. À deux mois de l’évènement, le comité d’organisation de cette activité a animé le 7 juillet une conférence de presse en présence d’Aliette Parfonry, directrice générale de l’hôtel Élais qui va abriter l’évènement.

Gena Noah, porte parole de BME Couture, H Linéaire Picken, directeur artistique, Tara de Mak, la chargée à la communication ont éclairé l’opinion sur la Pointe-Noire fashion week, projet qui vise la promotion des créateurs de mode au Congo. « Nous voulons faire découvrir à travers cet évènement les jeunes stylistes-modélistes de Pointe-Noire qui ont du talent mais faute de moyens et de matériels adéquats, ils ne peuvent éclore.  C’est aussi un moyen pour BME Couture de créer une plate-forme de la mode africaine qui, les jours à venir, fera de la ville océane une plaque tournante de cet art », a dit Gena Noah.

Pointe-Noire fashion week réunira pendant six jours les acteurs de la mode, de la beauté, les acteurs du secteur de l’audiovisuel, les médias nationaux et étrangers, les partenaires publics et privés susceptibles d’accompagner cette initiative.  l’évènement veut aussi promouvoir le brassage culturel, le travail de qualité des différents designers et créateurs de mode. Ainsi, la qualité des créations vestimentaires présentées est de rigueur pour marquer les esprits et faire de la Pointe-Noire fashion week une plate-forme physique incontournable pour l’industrie de la mode africaine, a renchéri Gena Noah.  Et d’ajouter que le métier doit être structuré car la mode au Congo ou en Afrique centrale est encore éparse d’où ce retour au professionnalisme et au respect des valeurs culturelles qui ont toujours caractérisé l’Africain.  

Pour H. Linéaire Picken, de nombreuses innovations font la particularité de cette activité qui s’étend sur six jours contrairement aux habitudes en cours. Le show case avec les artistes musiciens nationaux et internationaux, la soirée de gala avec déploiement du tapis rouge comme dans les grands évènements culturels mondiaux (festival du cinéma à Cannes, trophées des Oscars, des césars, etc. L’exposition–vente dans les stands, les défilés de mode présentant les collections des jeunes créateurs, la production et réalisation d’une collection de vêtements vont également meubler l’activité.

À terme, cet évènement veut être festival de mode.  Ainsi, sera organisé des castings des acteurs du secteur de la mode, des sessions de perfectionnement et de recyclage de mannequins. Un fonds de charité pour les femmes et enfants désœuvrés pourra aussi voir le jour sans oublier la promotion des marques de créateurs africains à travers des représentants.

 

Légendes et crédits photo : 

La tribune lors de la conférence de presse Pointe-Noire fashion week crédit photo »Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire