Minembwe: l’armée annonce qu’elle va prendre ses responsabilités et restaurer l’autorité de l’Etat

0

Le Chef d’Etat-Major adjoint des Forces Armées de la République Démocratique du Congo en charge des opérations et renseignements a exhorté les groupes armés locaux à caractère communautaire actifs dans la région de Minembwe à déposer les armes.

Un appel à l’issue d’un séjour de 24 heures dans cette région. Selon un compte rendu fait à Laprunellerdc.info par son service de communication, toutes les communautés locales ont reconnu avoir chacune un groupe armé d’autodéfense. Des groupes armés parfois alliés à ceux venant de l’étranger.

«Il est venu sensibiliser la population et transmettre le message du commandant suprême qui exhorte la population de Minembwe à rester calme et sereine parce que l’Etat a pris des résolutions pour ramener l’ordre et rétablir l’autorité de l’Etat à Minembwe. A son arrivée, le chef d’Etat-Major adjoint en charge des opérations s’est entretenu avec toutes les communautés de la commune rurale de Minembwe. Constat fait à l’issue de leurs entretiens : toutes les communautés ont reconnu avoir un groupe d’autodéfense armé qui se font accompagner par des groupes armés étrangers » dit le Jerigol Panzunga, chef de département audiovisuel au service de communication et d’information des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’état-major général.

Il renseigne que le Général Amisi insiste sur le fait que la sécurité des habitants doit être l’apanage des seules forces armés loyalistes. Il promet par ailleurs que des mesures pour renforcer l’autorité de l’Etat dans la région ont été prises.

« Il leur a demandé de déposer les armes et laisser l’armée les protéger parce que l’armée est au service de tout le monde. Que ces groupes se désolidarisent des groupes armés étrangers. Les mesures ont été prises : le renforcement de l’autorité de l’Etat et l’armée va prendre ses responsabilités. Pour protéger tout le monde. Il y aura un mécanisme de changement pour que l’autorité de l’Etat soit totalement restaurée et rétablie » explique-t-il.

Pour rappel, la région de Minembwe dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu est instable depuis plusieurs mois. Des groupes armés nationaux et étrangers s’affrontent dans un conflit à caractère communautaire. Plusieurs dégâts humains et matériels ont déjà été enregistrés depuis le début du conflit. Plusieurs dialogues ont été déjà initiés pour tenter de mettre fin à cette folie meurtrière mais des solutions tardent toujours. En séjour à Bunia dans la province de l’Ituri, le chef de l’Etat Congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait annoncé qu’il a confié au Général Amisi Tango Fort la mission de faire le point sur la situation en Ituri et à Minembwe.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire