Médias: Philippe Mvouo reçu à l’Unesco

0

En compagnie de l’ambassadeur du Congo auprès de l’agence onusienne, Henri Ossebi, le président du Conseil supérieur de la liberté de communication ( CSLC) s’est entretenu, le 26 juin à Paris, avec Edouard Firmin Matoko, sous-directeur général pour le département Afrique.

Séance de travail entre Philippe Mvouo et Edouard Firmin Matoko à l'Unesco en présence de Henri OssébiLes trois personnalités ont eu, dans le passé, à travailler ensemble lors des travaux des Actes de la Xe Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage à Ouagadougou (Burkina Faso), les 26-27 novembre 2004.

Cette fois-ci, la séance de travail a porté sur les questions qui ont trait à la presse en général, mais surtout sur l’invitation du CSLC à recevoir, en septembre, les représentants de l’Unesco aux assises de la presse au Congo.

Le CSLC promeut la valeur pédagogique de favoriser la liberté d’expression. Sa mission première est d’éduquer, d’informer et de protéger la presse, mais aussi de protéger la population contre les pollutions informationnelles, de veiller sur l’éthique et les normes professionnelles ainsi que les principes d’autorégulation du journalisme. Il oeuvre afin que la presse ait une réelle maîtrise de l’information pour qu’elle ne soit pas, aujourd’hui ou demain, la braise d’un autre incendie au Congo.Photo de groupe après la séance de travail entre Philippe Mvouo et Edouard Firmin Matoko à l'Unesco en présence de Henri Ossébi

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : La séance de travail entre Philippe Mvouo et Edouard Firmin Matoko à l’Unesco, en présence de Henri Ossébi.
Photo 2 : La photo de groupe après la séance de travail.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire