Mbuji-Mayi : l’enclavement de la ville, une des causes de la hausse du prix du carburant (FEC)

0

L’enclavement de la ville de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental est l’une des causes de la hausse du prix du carburant dans cette partie du pays. Le directeur de la FEC de cette province, Dominique Ilunga, l’a expliqué dimanche 22 avril, dans une interview accordée à Radio Okapi.

« La Société nationale de chemins de fer (SNCC) fait face aux difficultés des wagons, les routes posent problèmes, les taxes aussi. Le pont reliant les provinces de Lomami et Haut-Lomami pose problème. Il est donc difficile d’acheminer le carburant au Kasaï-Oriental », a indiqué Dominique Ilunga.

Selon lui, il y a parfois deux camions qui doivent transportés au niveau du port. Un amène la marchandise du Katanga jusqu’à ce niveau et fait la décharge de la marchandise. Un autre qui viendrait de la Mbuji-Mayi reprend la marchandise.

« Vous comprenez les peines que les opérateurs économiques enregistrent », a ajouté Dominique Ilunga.

A Mbuji-Mayi, le prix du litre d’essence revient à environ 6 000 Francs congolais (3.75 USD) chez les vendeurs à la sauvette ou « Kadhaffi ». Il y a une semaine, il se vendait à 2 500 FC (1.25 USD). Une flambée estimée à environ 200%.

Cette hausse de prix a aussi entrainé l’augmentation du prix de transport. Une course en taxi moto par exemple est passée de 500 (0.31 USD) à 1 000 francs congolais (0.62 USD) pour la plus petite distance.

Une situation préoccupante pour la population de Mbuji-Mayi, a déploré la FEC.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire