Mazembe perd 3 points suite à la disqualification d’Ismaily dans le groupe C de la Ligue des champions

0

Le TP Mazembe est victime collatérale de la disqualification prononcée, mercredi, par la Confédération africaine de football (CAF) contre Ismaily SC, puisqu’il perd les trois points gagnés sur le terrain contre cette équipe égyptienne, 2-0, le samedi 12 janvier à Lubumbashi, lors de la 1ère journée des 8èmes de finale de la 23ème Ligue des champions, groupe C.

La commission d’organisation des compétitions interclubs et de la gestion du système d’octroi des licences de clubs de la CAF a décidé d’exclure Ismaily SC à la suite des violences commises par ses supporters (jets de pierres et de bouteilles d’eau sur l’arbitre assistant et le club adverse) et ayant entraîné l’arrêt du match contre le Club Africain, à la 84ème minute, vendredi 18 janvier à Ismaïlia, à l’occasion de la 2ème journée.

La conséquence lourde de cette décision est que tous les résultats du club égyptien sont annulés.  Cette disposition du règlement chamboule le classement du groupe C, à en croire la note de la CAF transmise à toutes les parties le même mercredi soir. Dorénavant, le groupe C ne comptera plus que trois équipes : le CS Constantinois d’Algérie, Club Africain de Tunisie et le TP Mazembe de la RDC. Le représentent algérien reste solide leader avec 6 points (+4), devant ceux de la Tunisie 0 point (-1) et de la RDC 0 point (-3).

Les deux derniers seront adversaires lors des 3ème et 4ème journées respectivement le samedi 2 février prochain, à Lubumbashi, et le mardi 12 février, à Tunis. Le CS Constantinois sera au repos, son adversaire étant mis hors circuit.

Les conséquences de l’arrêt du match Ismaïly-Club Africain

Pour rappel, la rencontre Ismaïly-Club Africain n’avait pas pu aller à son terme, ayant été interrompue à la 84ème minute à cause de jets de pierres et de bouteilles sur la pelouse de la part des supporters locaux, remontés contre l’arbitrage du Camerounais Neant Alioum. Ce comportement aura donc scellé le sort de l’actuel avant-dernier du championnat égyptien, susceptible de se voir par la suite infliger de nouvelles sanctions de la part de la commission de discipline de la CAF.

Au passage, il s’agit évidemment d’une très mauvaise publicité pour l’Egypte à moins de 5 mois de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 dont l’organisation revient au pays des Pharaons… Avec cette décision, c’est tout le groupe C qui se retrouve chamboulé puisque l’instance a annoncé l’annulation de tous les résultats des matchs d’Ismaily (défaites 2-0 contre le TP Mazembe puis 2-1 contre le Club Africain).

Cette poule se jouera donc à 3 équipes et, pour l’heure, le CS Constantinois part avec une énorme avance après ses victoires contre le Club Africain (1-0 à Sousse) puis le TP Mazembe (3-0 à Constantine). Avec 6 points au compteur, il ne manque plus qu’une unité aux Algériens pour valider leur qualification en quarts de finale. De leur côté, le TP Mazembe et le Club Africain comptent 0 point (et certes un match en moins) et ils se disputeront la qualification lors d’une double confrontation déterminante les 2 et 12 février prochains.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire