Match Liberia-Congo : le gouvernement et la Fécofoot mettent les Diables rouges en confiance

0

Les deux parties ont ensemble défini, le 13 octobre, les stratégies pouvant permettre au onze national de remporter, le mardi prochain à Moronvia, le match retour comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Hugues Ngouélondélé, a notamment indiqué: « Nous devons mettre toutes les chances de notre côté ».  L’équipe, a-t-il souligné, quittera Brazzaville le 14 octobre dans l’après-midi par vol spécial. Elle sera accompagnée par un petit groupe des supporters dont le nombre n’a pas été défini.  Suppléant Valdo Candido resté à Kintélé pour diriger la séance d’entraînement de samedi matin, Barthélémy Ngatsono  a présenté le bilan technique de la première manche. Il a reconnu que la victoire du match aller a permis de recréer la confiance au sein du groupe et avec le public sportif congolais, tout en relevant les défaillances du milieu de terrain.

 « Le milieu était ouvert et les autres ont récupéré pour pouvoir faire  le jeu.  Nous avons également connu du retard sur le porteur du ballon », a précisé Barthélémy Ngatsono sans oublier d’évoquer les quelques hésitations du gardien. L’adjoint de Valdo Candido a assuré que le staff a travaillé sur ces faiblesses afin de  présenter une copie propre au match retour. « Selon les informations que nous avons reçues, le terrain est plus compliqué à Moronvia.  Nous sommes en train de former les combattants capables de pouvoir mouiller le maillot sur le plan physique.  Nous allons corriger le milieu du terrain, en essayant  de le garnir de plus en plus pour sortir du Liberia  avec une victoire, tel est l’objectif du groupe  », a expliqué Barthélémy Ngatsono.

Évoquant les aspects administratifs, le secrétaire général de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) a dit au ministre que toutes les conditions étaient réunies afin de faciliter le déplacement des Diables rouges au Liberia. «  Tenant compte de la reciprocité que nous avons  signée avec la fédération libérienne, elle nous a accordé trente et un visas. Nous avons écrit pour demander d’autres », a souligné Badji Mombo Wanteté.   Notons que Davy Dimitri Bissiki Magnokélé a fait son retour parmi les vingt-trois sélectionnés pour le voyage en terre libérienne.

Légendes et crédits photo : 

Le staff technique des Diables rouges/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire