Massacres de Beni : « Que le commandement militaire Sukola 1 soit évalué pour ces 4 ans au combat » (déclaration)

0

Dans une déclaration publiée mardi 13 août 2019, la structure de ressortissants de Beni-Mbau, au vu de la situation sécuritaire qui demeure volatile, exige l’évaluation des activités du commandement militaire de l’opération Sokola 1 visant la traque des groupes armés à Beni (Nord-Kivu) pour ses 4 ans au combat.

A travers les recommandations contenues dans ladite déclaration, les ressortissants de Beni-Mbau veulent que la sécurité longtemps réclamée soit rétablie de façon urgente et durable, les enfants reprennent le chemin de l’école et veulent voir la condition des enseignants améliorée.
Ils appellent, de ce fait, dans leurs recommandations, le chef de l’Etat, à considérer toutes les propositions déjà émises en vue de mettre hors circuit les forces négatives qui pullulent dans l’Est de la république.

« Que le chef de l’État tienne compte des propositions déjà émises pour endiguer les forces démocratiques alliés [ADF] et leurs fameux alliés ; Que les brebis galeuses au sein des forces armées tout comme des personnalités civiles soient sévèrement punies ; Que les enquêtes véritablement indépendantes soient menées pour dénicher et punir conformément à la loi les auteurs de massacres des civils innocents, des kidnappings, des viols, de vols des biens de paisibles populations ; enfin, Que les fameux termes de malédiction comme : triangle de la mort, la situation est sous contrôle, l’ennemi est en débandade, l’ennemi a malheureusement contourné nos positions, c’est du terrorisme, soient totalement abandonnés », découvre-t-on dans la déclaration des ressortissants de beni-Mbau, au Nord-Kivu.

Cette déclaration intervient après une nouvelle série de violences du groupe armé présumé ADF.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire