Marche du 21 janvier, T. Monsenepwo : « ces personnes sont sponsorisées par ceux qui ne veulent pas des élections dans ce pays »

0

Dans un entretien avec 7SUR7.CD mardi 16 janvier, le Communicateur de la Majorité Présidentielle et Président de la Ligue des jeunes de la Convention des Congolais Unis, CCU, a condamné l’appel du Comité Laïc de Coordination Catholique à une marche pacifique le 21 janvier 2018.
Pour Thierry Monsenepwo, ceux qui appellent à des manifestations sont sponsorisés par ceux qui ne veulent pas des élections en RDC.

« Je condamne ces appels à des marches qui en réalité sont appelées pacifiques mais ne les sont pas du tout, parce que ça va à l’encontre des prescrits de l’autorité municipale, vous devez savoir que l’ordre doit régner pour permettre à ce que nous puissions arriver très vite à des élections, et c’est ce que nous souhaitons, on ne peut donc pas accepter qu’il y ait des personnes qui se permettent de créer des troubles dans notre pays », a dit Thierry Monsenepwo.

Et de poursuivre, nous savons pertinemment que ces personnes sont sponsorisées par ceux qui ne veulent pas des élections dans ce pays. Et en réalité ajoute-il, sont en train de chercher un ordre qui découle directement du chaos, et c’est ce nouvel ordre que nous nous refusons parce qu’il n’est pas démocratique.

Thierry Monsenepwo a par ailleurs promis que sa famille politique va barrer la route à tous ceux qui veulent déstabiliser le pays.
« la jeunesse de la CCU a décidé de se mettre sur le chemin de ces personnes. Et nous aussi nous allons ce dimanche aller prier catholiques que nous sommes pour les élections, et nous allons faire en sorte que ceux qui sont contre les élections nous trouvent sur leur chemin », a-t-il déclaré.

Pour ce Communicateur de la Majorité Présidentielle, il n’y a pas d’autres voies pour accéder au pouvoir que les élections.
Tous ceux qui veulent amener le pays dit-il dans le chaos par des chemins détournés sont ennemis de la Nation.
« s’ils cherchent un troisième dialogue pour les répartitions des postes, qu’ils sachent que le peuple congolais n’est pas avec eux, la preuve à chaque fois qu’ils appellent à la mobilisation, le peuple ne les suit pas, alors ils doivent arrêter…», a-t-il conclu.

Jeff Kaleb Hobiang

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire