Manifeste des universitaires contre un 3ème mandat: 4 632 signatures recueillies sur internet

0

Lancé le 14 juillet 2018 à Kinshasa, le manifeste des universitaires congolais contre un troisième mandat de Joseph Kabila a récolté 4 632 signatures des internautes (sans compter la version dure) à la date du mardi 7 août, jour de la clôture de cette campagne qui s’achève au même moment à Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Kisangani et aux États-Unis. C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée à Kinshasa ce mardi 07 août par les initiateurs de la campagne.

A cet effet, le professeur Mbata s’est réjoui du fait que même des professeurs proches du FCC aient signé ce manifeste.

« En signant ce manifeste, c’est toute une histoire qui s’écrit » a-t-il déclaré. Prenant la parole , Maître Georges Kapiamba, président de l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) , a rappelé que « le président sortant Joseph Kabila est formellement interdit de briguer un troisième mandat ».

Il a regretté que les mesures de décrispation, contenues dans l’accord du 31 décembre 2016, ne soient jamais appliquées jusqu’à ce jour. Car, a-t-il rappelé, les poursuites judiciaires politiquement motivées demeurent encore, des prisonniers politiques emblématiques sont toujours incarcérés et d’autres Congolais sont empêchés d’accéder à leurs domiciles ou de rentrer au pays…

Pour sa part, le professeur Ntumba Luaba, a indiqué, que « Kabila se trouve en état d’empêchement électoral », une situation d' »inéligibilité irrémédiable ».

De son côté, le professeur Jacques Ndjoli a estimé que, « chercher à briguer un troisième mandat est une délinquance constitutionnelle, un banditisme politique ».

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire