Manifestations publiques : le Comité laïc de coordination sursoit temporairement ses actions prévues du 12 au 14 août

0

La décision fait suite à la désignation par le président Joseph Kabila, le 8 août, d’un dauphin pour l’élection présidentielle attendue dans le pays.

Le Comité laïc de coordination (CLC) a estimé, le 9 août, que la désignation par le Front commun pour le Congo (FCC) d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat à l’élection présidentielle de décembre est « une victoire historique » pour les Congolais. Dans un communiqué publié à cet effet, les laïcs catholiques ont, dans cette optique, salué la lutte pour la démocratie menée par les acteurs politiques acquis au changement, les mouvements citoyens et toutes les bonnes volontés qui a abouti à « un résultat aussi spectaculaire et rare en Afrique ».

Une étape vers la victoire décisive

Pour les responsables du CLC, cette avancée dans le processus électoral est  « une étape vers la victoire définitive qui conduit vers des élections libres, crédibles, transparentes, apaisées et inclusives ». Ils ont, par ailleurs, dénoncé l’exclusion dont sont victimes certains acteurs politiques, l’usage de la machine à voter, le fichier électoral « corrompu par des millions d’électeurs fictifs et sans empreintes » ainsi que l’instrumentalisation de la Commission électorale nationale indépendante. Selon eux, la centrale électorale risque, dans ces conditions, d’organiser une parodie d’élections.

Le CLC remercie, enfin, les Nations unies, l’Union africaine, la SADC, la CIRGL, les Etats-Unis d’Amérique et l’Union européenne pour le « soutien apporté au peuple congolais dans son combat pour la démocratie ».

Il est, en effet, rappelé que pour faire pression sur le président de la République, Joseph Kabila, le CLC avait prévu des actions les 13, 13 et 14 août, simultanément dans les dix représentantions officielles de cette structure au niveau de la diaspora. 

Les pays où le CLC a établi des représentations sont  les États-Unis, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, l’Espagne, le Gabon, la France, la Grande6Bretagne, l’Italie et le Japon.

Légendes et crédits photo : 

Une des marches appelées par les laïcs catholiques

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire