Maniema : les confessions religieuses appellent la CENI à « ne publier que les résultats issus des urnes »

0

Les chefs des confessions religieuses au Maniema ont recommandé le week-end dernier à Kindu à tous les acteurs impliqués dans le processus électoral de promouvoir la paix et la cohésion sociale ainsi que le respect des résultats des urnes.

Ils ont demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) « de rester constante et de ne publier que les résultats issus des urnes, qui incarnent l’expression de la population – souverain primaire. » Initialement prévue pour le dimanche 6 janvier l’annonce de résultats provisoires des scrutins cumulés du 30 décembre dernier, a été reportée à une date ultérieure par la CENI.

Selon ces chefs des confessions religieuses, la CENI ne devrait pas se laisser influencer par qui que ce soit. Elle devrait travailler dans la neutralité.

Aux acteurs politiques, ils ont recommandé « d’éviter et de cesser avec des déclarations incendiaires tendant à semer la haine… »  

Dans cette déclaration, lue par le pasteur Jean Okoma Djamba Kengo, porte-parole des chefs religieux, le peuple est aussi invité à ne pas céder à l’intoxication politicienne :

/sites/default/files/2019-01/04._070119-p-f-kindu_recommandation_d_chefs_des_confessions_religieuses_agreditees-00-mtth.mp3

Cette déclaration commune a été signée par les représentants de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), église kimbanguiste, églises de réveil du Congo, Armée du salut, l’Union des églises indépendantes au Congo et la Communauté islamique au Congo.

 

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire