« Maman Marthe a été abusée par son entourage », réplique Mende

0

« Je ne vais pas entrer dans les détails. Je vais tout simplement dire que maman Marthe a été abusée par un rapport bien faux. On lui a raconté des histoires« , réplique Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

Sur le plateau de TV5 Monde à Paris, Marthe Kasalu Jibikilayi, veuve d’Étienne Tshisekedi, a accusé le gouvernement de s’opposer au rapatriement du corps de son mari. Elle a, par cette même occasion, appelé à la solidarité internationale et africaine particulièrement à l’implication de premières dames du monde pour que le Sphinx de Limete soit enterré, aux côtés de ses ancêtres selon les coutumes bantous.

« Nous avons été surpris d’entendre cette maman, que nous respectons beaucoup, dire qu’il y avait des problèmes de signatures« , renchérit le ministre Mende sur les ondes de RFI.

Pour lui, « pour qu’un congolais, décédé (à l’étranger) soit rapatrié au pays, il n’y a pas de signatures requises de qui que ce soit« .

Le porte-parole du gouvernement rappelle: « le problème sur lequel les discussions ont eu lieu, c’étaient les hommages qu’on devrait rendre à monsieur Tshisekedi en sa qualité d’ancien Premier ministre dont le lieu de sépulture« .

Tout en précisant qu’un accord avait même été trouvé, Lambert Mende déplore tout de même que « chaque fois quand on devait passer à l’exécution, il y avait des incidents qui étaient créés par son entourage à elle« .

Décédé le 1er février en Belgique, la dépouille d’Etienne n’est toujours pas rentrée au pays, faute d’un compromis entre le gouvernement et les familles biologique et politique de l’illustre disparu. Six mois après, le corps du Sphinx de Limete gît encore dans un funérarium à Ixelles.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire