Maison d’arrêt de Brazzaville : le centre de réinsertion sociale réhabilité

0

Le centre de réinsertion sociale de la Maison d’arrêt et de correction de Brazzaville a été inauguré le 4 août, au terme des travaux de réhabilitation, par le ministre en charge de la Justice et des droits humains Pierre Mabiala qui a aussitôt lancé une session de formation professionnelle et qualifiante de la 1ère promotion des détenus.  

Détruit pendant les troubles sociopolitiques que le pays a connus à la fin des années 90, ce centre a été réfectionné dans le cadre du Projet d’actions pour le renforcement de l’Etat de droit et des associations (PAREDA).

Les travaux de réhabilitation du circuit d’alimentation électrique des installations ont été réalisés par l’ONG Impact centre chrétiens (ICC). L’Association des jeunes artisans congolais (AJAC) entend mettre à la disposition de ce centre des formateurs à titre gracieux.

Cette structure de réinsertion sociale comprend un bâtiment doté de 7 salles, des ateliers, des bureaux et des sanitaires. Elle forme dans les filières telles la briqueterie, la soudure, la menuiserie, la coupe-couture, la coiffure, l’informatique et les technologies de l’information et de la communication, le maraîchage.

Le directeur général de l’administration pénitentiaire, le colonel Jean-Blaise Komo a indiqué que toute peine d’emprisonnement répondait à une triple finalité : protéger la société, sanctionner les actes délictueux ou criminels et aider à la réinsertion des détenus.

 « Les Maisons d’arrêt du Congo ne sont pas des lieux où sont infligés des traitements inhumains et dégradants, où la maladie et la mort sont distribuées, où les droits humains pertinents des personnes détenues sont violés régulièrement au quotidien dans toute impunité », a-t-il déclaré.

Notons que la cérémonie de lancement de cette formation s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités nationales (politiques et de la société civile) et étrangères (Union européenne, Nations unies, etc.).

Légendes et crédits photo : 

visite des installions: une vue de l’atelier de menuiserie

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire