Mairie de Talangaï : Privat Fréderic Ndéké veut promouvoir l’excellence administrative en 2019

0

L’administrateur-maire du sixième arrondissement de Brazzaville a promis, le 25 janvier, lors de l’évaluation bilancielle des actions 2018, plusieurs mesures drastiques pour cette année parmi lesquelles, l’émulation administrative des travailleurs sous tutelle.

« Nous allons encourager ceux qui ont fait un grand travail afin de susciter l’engouement, l’effort et la volonté de mieux faire face à ceux qui se sont mal comportés. Il y a des services qui ont fourni des rapports trimestriels dans les délais car, notre plaidoyer porte sur l’excellence. On ne peut pas prétendre à une excellence tout en étant dans les antivaleurs », a indiqué l’administrateur-maire.

Les agents de cette entité administrative seront évalués sur la base d’un rapport synthèse annuel précis qui renseigne sur l’ensemble du travail abattu et sur la délivrance de certains actes ainsi que les autres documents de l’état civil.

L’administrateur-maire, également président du comité de direction de l’hôpital de base de Talangaï, s’est félicité du travail de cette structure l’année dernière. Il a aussi cité les services d’état-civil de cette commune qui, selon lui, avait reçu en 2017 le prix de meilleur service municipal.

« Les déclarations de naissance de l’an 2019 sont déjà saisies. Fort du prix de meilleur service municipal, ce service a pu maintenir le cap. Les aménagements et réaménagements sont envisagés pour redynamiser nos services », a ajouté Privat Fréderic Ndéké. Il a déploré la délivrance illicite de certains actes administratifs et a promis des sanctions sévères à l’encontre des faussaires.

La tenue dans le sixième arrondissement, de la Journée internationale de l’alimentation et celle de la femme rurale sont autant de mérites de la bonne organisation administrative citée par l’administrateur-maire.

Pour enfreindre à l’incivisme, Privat Fréderic Ndéké a demandé aux services de la police municipale de veiller jusqu’aux heures tardives.

Selon l’administrateur-maire, le statut illicite de bénévolat n’existera plus. Les détenteurs de ce statut seront tous considérés comme stagiaires bénéficiant d’un stage renouvelable de trois mois, couplé d’une évaluation.

Dans le cadre de la gestion de proximité, l’autorité municipale a demandé aux chefs de bloc, de quartier et de zone de mieux renseigner les responsables de police, de gendarmerie et de l’armée afin qu’ils garantissent l’ordre public et éradiquent le banditisme urbain.

« Dans nos quartiers, les étrangers rentrent et sortent à leur propre gré. Les services de police ne sont pas informés par manque de rapports venant des chefs de quartier et de bloc », s’est indigné Privat Fréderic Ndéké.  

Légendes et crédits photo : 

L’administrateur-maire entouré de ses collaborateurs du sixième arrondissement de Brazzaville/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire