Lutte contre l’insécurité à Kinshasa : les motos taxis contraintes de revêtir la couleur jaune

0

Une série de mesures de sécurité viennent d’être arrêtées par le commissaire provincial de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo, pour sécuriser les Kinois qui utilisent les motos taxis comme moyen de transport. 

A l’instar des voitures taxis, les motos affectées au transport en commun sont désormais contraintes d’être colorées en jaune. Leurs conducteurs devront porter des gilets de même couleur afin de se faire identifier en tant que transporteurs routiers. Il leur est en même temps demandé d’arrêter le travail à partir de 23h, pour la sécurité collective, eux-mêmes y compris.

Ces mesures idoines sont consécutives à celles prises récemment à l’endroit des voitures taxis qui sont peintes depuis en jaune. Elles ont contribué, selon le commissaire provincial, à faire chuter sensiblement le taux d’insécurité inhérents aux enlèvements des passagers ainsi que d’autres cas de violence exercée sur les clients à bord des taxis dans la ville de Kinshasa. Nul doute que les nouvelles dispositions prises par l’exécutif provincial de la ville de Kinshasa porteront les effets escomptés.

Des mesures appropriées

Transmises aux intéressés lors de la réunion qu’ils ont tenue le week end dernier avec le commissaire provincial, lesdites instructions seront d’application après le délai convenu.

Alphonse Katende, porte parole des motocyclistes n’a pas manqué de saluer la pertinence de ces mesures qu’il a jugées adéquates. Il s’est engagé, par conséquent, d’assurer la sensibilisation auprès des motocyclistes qu’il a invités par ailleurs à respecter scrupuleusement le code de la route.

Ce n’est pas une contre-vérité que d’affirmer que Kinshasa a été tout récemment en proie à une insécurité grandissante dans le secteur de transport en commun. Enlèvements, extorsions, viols et tueries se sont conjugués en un laps de temps. Personne n’était à l’abri de ces différents forfaits. Même des militaires et policiers en tenue civile en ont fait les frais à bord des taxis quand bien même ils s’en sont tirés à si bon compte.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire