Lutte contre l’hépatite : l’OMS invite les gouvernements à mettre sur pied des stratégies efficaces

0

En perspective de la Journée internationale contre la maladie, le 28 juillet, l’agence onusienne a présenté, dans un communiqué de presse, les statistiques de cette maladie afin d’encourager les gouvernants ainsi que la communauté internationale à prendre des mesures nécessaires pour l’éradiquer.

Le thème choisi pour l’édition 2018 de la Journée internationale contre l’hépatite B et C est, « Agir contre l’hépatite: dépister et traiter ». Publié le 24 juillet, le communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne que les hépatites virales B et C sont de graves problèmes de santé qui touchent environ trois cent vingt-cinq millions de personnes dans le monde.  Elles comptent parmi les causes premières du cancer du foie qui entraîne un million de décès chaque année.

« Les hépatites B et C sont des infections chroniques qui peuvent rester asymptomatiques pendant de longues périodes et parfois des années, voire même des décennies », précise le texte.

Dépister et traiter pour agir contre l’hépatite 

Etayant les principaux faits de la maladie, le communiqué signifie qu’au moins 60% des cas de cancer du foie sont dus à un dépistage et un traitement tardifs de cette affection. La faible couverture du dépistage et des traitements est la principale lacune à combler pour atteindre les objectifs mondiaux d’élimination d’ici à 2030.

« Un traitement et un dépistage rapides des hépatites virales B et C peuvent sauver des vies », a insisté l’OMS dans son communiqué.

Parlant de l’importance de cette journée commémorative, l’agence onusienne a précisé qu’elle est l’occasion d’intensifier les efforts internationaux de lutte contre cette maladie, d’encourager l’engagement des individus, des partenaires et du grand public ainsi que de souligner le besoin d’une riposte mondiale plus énergique, telle qu’elle est décrite dans le rapport mondial de l’organisation sur l’hépatite, publié en 2017.

En effet, selon l’OMS, cette journée a pour objectif de développer les services de prévention, de dépistage, de traitement et de soins de l’hépatite, en mettant l’accent sur les recommandations de l’OMS; de présenter les meilleures pratiques et promouvoir la couverture universelle des services de santé ainsi que d’améliorer les partenariats et le financement dans la lutte contre l’hépatite virale.

« L’OMS et le gouvernement de la Mongolie organiseront, à Oulan-Bator, une série de manifestations pour cette journée. Des dirigeants de haut niveau, des responsables de la promotion de la santé et des représentants de patients, issus d’organisations mondiales, régionales et nationales seront mobilisés », a indiqué le document, tout en rappelant que ce sera aussi l’occasion de mettre en lumière les solutions novatrices et les partenariats qui doivent être mis en œuvre pour renforcer les services de dépistage et de traitement de l’hépatite.

Les principaux faits de la maladie

À en croire l’OMS, contrairement à l’hépatite B et à C, l’hépatite A n’entraîne pas de maladie hépatique chronique et est rarement mortelle. Toutefois, elle peut provoquer des symptômes débilitants et une hépatite fulminante qui conduit souvent à une issue fatale. Mais l’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie. Le virus se transmet par contact avec le sang ou d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée.

Pour ce qui est de l’hépatite C, son virus est transmis par le sang et les modes d’infection les plus fréquents résultent de l’exposition à de petites quantités de sang, se produisant lors de la consommation de drogues injectables, des injections à risque, de soins à risque et de la transfusion de sang ou de produits dérivés pour lesquels il n’y a pas eu de dépistage.

Notons que cette date du 28 juillet a été retenue parce qu’elle correspond à celle de la naissance du lauréat du Prix Nobel, le Dr Baruch Blumberg, qui a découvert le virus de l’hépatite B et mis au point un test et un vaccin contre ce virus. 

 

 

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire