Lutte contre le virus Ebola – Du théâtre pour sensibiliser à la maladie

0

La survenue de l’épidemie dans le pays a déjà occasionné plus de deux cents décès. Aujourd’hui, pour tenter de limiter sa propogation, plusieurs sratégies sont mises à contribution y compris des représentations théâtrales.

Le groupe théâtral Vision de Beni vient de mettre son art au service de la riposte contre Ebola. À travers plusieurs sketches variant entre la comédie et la tragédie, ses acteurs évoquent le danger que représente cette maladie pour l’entièreté de la communauté, l’incivisme qui pousse certaines personnes à menacer les agents de santé qui font leur travail, enfin le déroulement d’un enterrement digne et sécurisé. Ce groupe a déjà organisé des séances de sensibilisation dans les quartiers de Kalinda, Kuka et Ngongolio et attend les poursuivre dans les jours à venir.

Le programme de projection de films éducatifs sur Ebola a été lancé à Beni, dans le quartier Kanzulinzuli à Ndindi, le 24 novembre. Environ deux cent quatre-vingts personnes vivant dans le quartier ont assisté à cette projection qui sera également organisée dans dix autres quartiers de la ville.

Durant la sensibilisation, plusieurs cibles sont visées. L’activité organisée à Butembo le 24 novembre, par exemple, a concerné toutes les agences de transport de la ville. Elle portait sur la maladie à virus Ebola en général, les moyens de prévention et l’importance de respecter les points de lavage et de contrôle de température installés le long des routes.

 En plus de la sensibilisation sur le terrain, les autres activités de riposte se poursuivent, notamment la vaccination. Depuis le début de cette opération, le 8 août dernier, 35 958 personnes ont été vaccinées, dont 17 194 à Beni, 4 873 à Katwa, 4 544 à Mabalako, 2 460 à Butembo, 1 788 à Kalunguta, 1 663 à Mandima, 732 à Masereka, 452 à Oicha, 434 à Bunia, 359 à Vuhovi, 355 à Tchomia, 355 à Mutwanga, 241 à Kyondo, 240 à Komanda, 234 à Musienene et 34 à Alimbongo.

Pour ce qui est de la situation épidémiologique, le ministère de la Santé revèle que depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de quatre cent dix-neuf, dont trois cent soixante-douze confirmés et quarante-sept probables. Au total, il y a eu deux cent quarante décès dont cent quatre-vingt-treize confirmés et quarante-sept probables. Par contre, cent vingt-trois personnes ont été guéries.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire